Réunion par Imaz Press, jeudi 22 avril 2021 à 03:00
Des assouplissements bientôt envisagés

Covid-19 : prolongation des restrictions jusqu’au 7 mai

image description
image description

Face à une situation sanitaire dégradée mais "stable", le préfet Jacques Billant a décidé de ne pas reconfiner La Réunion. Les restrictions sanitaires, qui devaient être levées ce vendredi 23 avril 2021, sont cependant prolongées jusqu’au 7 mai. Des discussions sont cependant prévues la semaine prochaine pour une éventuelle réouverture des terrasses des bars et des restaurations, et l’instauration d’un couvre-feu à 19 heures au lieu de 18, à l’image de la Métropole. D’après le dernier bilan, en une semaine, six personnes âgées de plus de 50 ans sont décédées, 918 nouveaux cas ont été détectés et le taux d’incidence s’est stabilisé à 107,5 pour 100.000 habitants. Depuis le début de l’épidémie le 11 mars 2020, 141 malades sont décédés des suites de la maladie. 70 de ces personnes sont décédées au cours des six dernières semaines. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Le préfet a appelé à "poursuivre les efforts encore quelques semaines", le système de santé étant toujours sous pression, l'épidémie de dengue venant s'ajouter à celle du Covid-19. Pour autant, la situation ne nécessite pas actuellement de renforcer les restrictions en place. Elles sont donc prolongées jusqu'au 7 mai. Les autorités ont décidé de mettre en place une stratégie basée sur quatre axes pour les 15 prochains jours : "maintenir des mesures de restrictions, qui commencent à faire preuve de leur efficacité, accélérer la vaccination et élargir les publics prioritaires, commencer à travailler à un plan de désescalade des restrictions avec les professionnels et les acteurs du territoire, et élargir les motifs impérieux pour mieux prendre en compte le droit à une vie familiale normale et les incidents de la vie" a détaillé le préfet. Un plan de levée progressive des restrictions va être mis en place par les autorités, afin "de permettre aux professionnels, aux élus et aux acteurs du territoire d’avoir de la visibilité sur l’évolution des mesures et pour leur permettre d’adapter leur activité". Elle permettra d’identifier les espaces de liberté et les mesures qui pourront être levées progressivement, à compter du mois de mai, si l’épidémie commençait à régresser sur le territoire. • Des motifs impérieux allégés Un allègement des motifs impérieux est d'ailleurs prévu ce samedi 24 avril, afin de répondre aux besoins de certains Réunionnais. Désormais, le célibat géographique sera considéré comme un motif impérieux de déplacement. Les voyageurs devront présenter leur livret de famille, certificat de mariage, pacs ou certificat de concubinage lors du dépôt de la demande de motif impérieux de déplacement. Par ailleurs, la garde des petits-enfants par les grands-parents et l’accompagnement des enfants étudiants dans le cadre d’un déménagement ou d’une installation en métropole seront analysés d’ici aux vacances scolaires. Pour les situations d’urgence telles que les décès ou la visite d’un proche en fin de vie, les voyageurs pourront se présenter directement à l’embarquement sans déposer de demande sur la plateforme en ligne. Le contrôle des pièces justificatives sera effectué directement par la compagnie aérienne et les services de la police aux frontières. • La vaccination élargie aux plus de 55 ans sans pathologie Toute personne âgée de plus de 55 ans, sans autre critère de pathologie, sera éligible à la vaccination à La Réunion au lieu des seules personnes de plus de 70 ans jusqu'à présent dès ce jeudi. Parmi elles, certaines professions ont accès à la vaccination de manière prioritaire depuis lundi dernier, avec des créneaux réservés au centre de Pierrefonds. Ces professionnels sont : les professeurs des écoles, collèges et lycées, les agents territoriaux spécialisés des écoles Maternelles (ATSEM), les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), les professionnels de la petite enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse, de la protection de l’enfance, les personnels techniques des collectivités intervenant dans les établissements scolaires, les policiers nationaux, les gendarmes, les douaniers, les policiers municipaux et le personnel de l’administration pénitentiaire. Par ailleurs, suite à la décision du ministère de la Santé, cette liste est désormais élargie aux professionnels du secteur privé : conducteurs de bus, ferry et navette fluviale, routiers, livreurs sur courte distance, chauffeurs de et de VTC, contrôleurs des transports publics (exemple : SNCF, transports urbains), agents d’entretiens et de gardiennage et de sécurité. Les salariés et chefs d’entreprises des commerces alimentaires, des abattoirs et des entreprises de transformation de viande ainsi que les professionnels des pompes funèbres sont aussi concernés. L’organisation de créneaux de rendez-vous dédiés pour ces professionnels va être lancée dès ce jeudi pour une prise d’effet dès le début de la semaine prochaine. Les personnes âgées de plus de 75 ans disposent également de créneaux prioritaires dans 4 centres de vaccination : au sud à Pierrefonds, au nord à la Nordev, à l'ouest au CHOR et à l'est à Saint-André • Des livraisons de vaccin prévues Dès la semaine prochaine, des doses supplémentaires de vaccin seront livrées à La Réunion : 3.000 doses de Janssen viendront s’ajouter à la livraison initiale de 15.000 doses déjà prévue. Elles seront distribuées dès la première semaine de mai. L'ARS rappelle que de "nombreuses possibilités de rendez-vous, encore disponibles sur les créneaux déjà ouverts en centres de vaccination pour la période du 19 avril au 16 mai". Quatre nouvelles lignes de vaccination dans les centres de Pierrefonds, Saint-André, Saint Denis et du CHOR vont être ouvertes, "pour un potentiel de 252 injections supplémentaires journalières" précise l'ARS. Un doublement du nombre de lignes sur le site du CHU Nord dès le 26 avril pour une capacité supplémentaire de 126 injections par jour est aussi prévu, ainsi q'un transfert du centre de vaccination Reydellet à la Nordev à la même date. Une opération de rappel est en cours auprès des personnes de plus de 75 ans qui ne sont pas encore vaccinées afin de les sensibiliser et de leur proposer un rendez-vous dans l’un de ces 4 centres. Tous les centres de vaccination seront ouverts les 1er et 8 de mai. Au 18 avril, 55.749 Réunionnais ont déjà reçu au moins une injection vaccinale. 29.650 ont reçu deux injections. Les autorités se sont données pour objectif d'avoir vacciné 85% des plus de 55 ans à la fin du mois de mai. as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : bilan , préfecture , coronavirus , actualité de la réunion , Actus Reunion , Coronavirus , Covid-19 , Restrictions sanitaires

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis