Réunion par Imaz Press, mercredi 21 avril 2021 à 19:21
[LIVE] Les motifs impérieux bientôt élargis

Covid-19 : pas de confinement à La Réunion, les restrictions maintenues jusqu’au 7 mai

image description
image description

Le préfet Jacques Billant prend la parole ce mercredi 21 avril 2021 à 17 heures pour présenter les nouvelles mesures contre le Covid-19. Une conférence très attendue alors que La Réunion est soumise depuis près de trois semaines à un couvre-feu renforcé. Jacques Billant a annoncé que La Réunion ne serait pas confinée mais les mesures actuelles sont reconduites jusqu’au 7 mai. Une clause de revoyure est prévue la semaine prochaine pour aborder la question d’un couvre-feu repoussé à 19h et l’ouverture des terrasses des bars et des restaurants. Le motif impérieux, lui, va être élargi et simplifié à compter de ce samedi. Suivez notre live (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Notre journaliste est en direct sur place :

il y a 6 jour(s) à 18H05

C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivis

il y a 6 jour(s) à 17H31

"La Réunion n'est pas concernée par les mesures de quarantaine"

"La situation épidémique est particulièrement élevée par les pays concernés par ces quarantaines en Métropole. Elle ne sont pas justifiées pour La Réunion" a précisé le préfet. Les voyageurs venant du Brésil, d’Argentine, du Chili, d'Inde et d’Afrique du Sud, ainsi que de Guyane, devront en effet respecter une quarantaine à leur arrivée en métropole. Cette quarantaine pour ces quatre pays et pour la Guyane sera aussi appliquée à La Réunion car il s'agit d'une mesure national sur tout le territoire de métropole et d'outre-mer

il y a 6 jour(s) à 17H30

Un lit de réanimation a été supprimé

"Nous avons effectuer un changement d'organisation des lits entre les différents hôpitaux et cliniques. Dans cette réorganisation, nous avons perdu un lit, ce qui n'est honnêtement pas gênant aux vues de l'évolution de la situation actuelle'

il y a 6 jour(s) à 17H19

Les neuf centres de vaccination seront ouverts les jours fériés

La vaccination répond aussi à un enjeu collectif. On peut raisonnablement être confiant de la mise en place d'une immunité collective. 79.000 personnes seront vaccinées à la fin du mois d'avril, mais c'est insuffisant. "Le ministère de la Santé va distribuer des quantités supplémentaire. 15.000 doses de Janssen sont attendues à la fin du mois, ainsi que 3.000 doses supplémentaires. 30.000 possibilités de rendez-vous sont disponibles. La vaccination sera ouverte aux plus de 55 ans, sans pathologie, dès demain. Elles seront considérées comme prioritaire lorsqu'elles travaillent dans les corps de métier à risque. Les conducteurs de transport, les agents d'entretien, les professionels des pompes funèbres et les employés d'abattoir sont rajoutés à cette liste"

En plus des centres de vaccination, 400 médecins et 174 pharmaciens sont volontaires pour vacciner. L'ARS souhaite que 85% de la population éligible à la vaccination le soit à la fin du mois de mai

il y a 6 jour(s) à 17H13

200 nouveaux cas sont régulièrement enregistrés chaque jour Le nombre de cas en réanimation reste stable, avec 35 patients, ce qui reste beaucoup. "Je veux parler de cette arme puissante que constitue la vaccination : c'est une clé de voute dans la luttre contre le virus. Il y a un double enjeu : un personnel, et un collectif. Le premier objectif, c'est de se protéger soi-même contre toutes les formes graves de la maladie. 70% des malades présents en réanimation ont moins de 64 ans. Le profil des patients se rajeunit" détaille l'ARS

il y a 6 jour(s) à 17H08

Les motifs impérieux vont être allégés

A partir du 24 avril, la venue des conjoints, des grands-parents, et l'accompagnement des jeunes étudaints en métropole avec leurs parents seront considérés comme des motifs impérieux. Les personnes devant assister à un enterrement d'un proche ou assister à une fin de vie n'a plus besoin de s'enregistre sur le site de la préfecture : elles peuvent désormais se rendre directement à l'aéroport avec leurs justificatifs. Les discussion du pass sanitaire vont être lancées. "Il faut continuer les efforts quelques semaines" prévient le préfet

il y a 6 jour(s) à 17H07

Pas de mesure de confinement, ni d'allègement

"L'inquiétude demeure, il est trop tôt pour alléger les restrictions. J'entends les inquiétudes de la population et nous avons préparer un plan en quatre axes :

- Maintien des restrictions jusqu'au 7 mai - Accélérer la vaccination et élargir les publics prioritaires - Travailler sur un plan de désescalade des restrictions - Clause de revoyure la semaine prochaine : couvre-feu à 19 heures et réouverture des terrasses" indique-t-il  

il y a 6 jour(s) à 17H06

92 personnes en Covid-19, dont 35 en réanimation "La charge reste élevée sur notre système hospitalier, notamment en présence de la dengue. La pression a toutefois baissé, cela nous permet de reprendre certaines opérations urgentes.Il y 3,6% de taux positivité, alors que 10% de plus de dépistage. Le R effectif est en-dessous" se félicite le préfet  

il y a 6 jour(s) à 16H55

La situation sanitaire est stable et contrastée

"15 jours se sont écoulés depuis la mise en oeuvre des restrictions : cela nous permet de faire un premier bilan de l'efficacité de ces mesures.

On constate une situation contrastée. Le taux d'incidence est stable, aux alentours de 107, mais reste au-dessus du seuil d'alerte. Nous n'avons pas connu de hausse exponentielle malgré la présence du variant

Les fêtes de Pâques ne se sont pas traduites par une dégradation de la situation sanitaire"

il y a 6 jour(s) à 15H38

La situation "évolue positivement" à La Réunion selon Gabriel Attal

A la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que la situation sanitaire "évolue positivement" à La Réunion, au moment de faire le point région par région. Il a également rappelé que la situation était très disparate entre les différents territoires des Outre-mer.

il y a 6 jour(s) à 15H37

Bonjour,

Nous ouvrons ce live pour suivre la conférence de presse du préfet Jacques Billant, qui va annoncer les nouvelles mesures sanitaires à La Réunion

A propos Le préfet dévoile enfin ses mesures

C'est une prise de parole très attendue : Jacques Billant va rendre compte de ses décisions, suite à sa rencontre avec les maires qui s'est déroulée à 14 heures ce mercredi. Il avait choisi de prolonger l'arrêté préfectoral du 20 au 23 avril pour se laisser quelques jours de plus de réflexion.

Lire aussi - Covid-19 : les chiffres de l'épidémie sont toujours élevés malgré les restrictions

- Semi-confinement depuis le 6 avril -

Le 2 avril dernier, le préfet avait été clair : "si dans 15 jours la dynamique n'est pas à la baisse et quand bien même le taux de 150 contaminations pour 100.000 habitants n'était pas atteint, je proncerai le confinement du territoire". Depuis quelques semaines les chiffres semblent se stabiliser, du point de vue du nombre de cas par semaine ou du taux d'incidence. Il s'agira de voir si cette stabilisation suffit au préfet pour ne pas décréter de confinement.

Depuis le 6 avril, La Réunion est en semi-confinement. Le couvre-feu de 18h à 5h, en vigueur depuis le 5 mars, a été reconduit et renforcé. A compter du 6 avril, les bars et les restaurants ont du fermer leurs portes, ainsi que les salles de spectacle et d'exposition, les casinos, les cinémas, les salles de sport et les galeries marchandes de plus de 10.000 m2. Par ailleurs, 3 jours de télétravail par semaine sont demandés aux entreprises.

- Chiffres stables mais élevés -

Côté chiffres, le bilan de ce mardi 20 avril fait état de 918 nouveaux cas de Covid-19 pour la semaine passée, ainsi que 6 décès. Les chiffres sont stables mais ils restent inquiétants puisqu'élevés. Le taux d'incidence s'est stabilisé à 107,5 pour 100.000 habitants. Ces indicateurs ont peu évolué comparativement à ceux de la semaine précédente.

La proportion des variants continue donc d'augmenter parmi les nouveaux cas détectés : 74% d'entre eux sont désormais issus de variants, contre 72,7% la semaine dernière. Les chiffres des hospitalisations sont restés stables cette semaine : 36 patients Covid-19 se trouvaient en réanimation au 20 avril sur les 121 lits disponibles, soit le même nombre que la semaine passée.

Depuis le début de l'épidémie le 11 mars 2020, 141 malades sont décédés des suites de la maladie. 70 de ces personnes sont décédées au cours des six dernières semaines.

mots clés de l'article : Préfet , ARS , annonces , coronavirus , actualités de la réunion , Actus Reunion , Jacques Billant , mesures sanitaires , Coronavirus , Covid-19 , Taux d’incidence

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis