Réunion par Imaz Press, lundi 26 juillet 2021 à 06:35
Le préfet prépare de nouvelles annonces

Covid-19 : la menace d’un reconfinement à La Réunion

image description
image description

Le préfet Jacques Billant est attendu en ce début de semaine pour d’éventuelles nouvelles annonces face à la flambée épidémique sur l’île. La propagation du variant Delta et la tension en service réanimation devraient donner lieu à de nouvelles restrictions sanitaires. Alors que Santé publique France annonce un taux d’incidence qui frôle les 300 cas pour 100.000 habitants pour La Réunion, la menace d’un reconfinement se fait ressentir (Photo rb/www.ipreunion.com)

Mercredi 21 juillet 2021, Jacques Billant a été clair lors de sa réunion avec les maires : la situation sanitaire de La Réunion, qui ne fait que se dégrader, "va nous amener à prendre des mesures complémentaires de restrictions". Selon Santé publique France, le taux d'incidence de l'île avoisinne les 300 cas pour 100.000 habitants. Il est, selon des données datant du 22 juillet, de 299,1 très exactement.

Du côté des élu.e.s, on s'attend déjà à un confinement. Rien ne l'exclut selon le président de l'association des maires Serge Hoareau. Bachil Valy, maire de l'Entre-Deux et référent LREM, a indiqué quant à lui être contre un reconfinement du territoire et appelle la population à se faire massivement vacciner.

Jacques Billant échange avec les maires à partir de 10h ce lundi 26 juillet, puis s'entretient avec la communauté médicale dans l'après-midi. Il donnera une conférence de presse pour annoncer les éventuelles nouvelles mesures ce mardi 27 juillet à 17h.

• Un couvre-feu insuffisant

Le 12 juillet, le Président Emmanuel Macron a annoncé que deux départements étaient placés à nouveau en état d'urgence sanitaire : la Martinique et La Réunion. Pour notre île l'état d'urgence sanitaire se poursuit jusqu'au 30 septembre.

Dès le 13 juillet Jacques Billant a annoncé un couvre-feu instauré de 23 heures à 5 heures du matin, jusqu'au 4 août au moins. Un dernier tour de vis avant d'envisager des restrictions plus dures, avait-il d'ores et déjà prévenu. Depuis les courbes ne cessent de grimper. Va-t-on vers un couvre-feu avancé de quelques heures ? Ou bien même un confinement ? A ce jour, le couvre-feu, qu'il soit instauré à 18h, 21h ou 23h, n'a pas su faire ses preuves à La Réunion.

• La vaccination traîne encore

Pour les autorités sanitaires de l'île, qui s'alignent sur les indications du Président, la seule solution c'est la vaccination en masse des habitant.e.s. Or à ce stade le taux de personnes entièrement vaccinées à La Réunion (première et seconde injection) n'atteint que 26,9% de la population totale.

L'extension du pass sanitaire n'a pas engendré de très forte augmentation des prises de rendez-vous vaccination sur l'île. Après une ruée dans les centres au lendemain des annonces présidentielles, la course s'est calmée et les médecins ne remarquent qu'une faible hausse des rendez-vous. Ce sont surtout les indécis qui ont passé le cap, souvent "par obligation" et "sans grande conviction".

Selon l'ARS, la campagne de vaccination s'est accélérée cette dernière semaine avec "une augmentation de 45% du nombre d'injections", mais la couverture vaccinale reste insuffisante et est deux fois moins importante qu'en Métropole.

Lire aussi : Vaccination anti-Covid : les indécis passent le cap, les réfractaires résistent

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : restrictions , Préfet , coronavirus , actualité de la réunion , Actus Reunion , Couvre-feu , mesures sanitaires , Coronavirus , Covid

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis