Réunion mardi 26 mai 2020
Les cas sont en cours d’investigation

Covid-19 : 3 nouveaux patients à La Réunion, 459 au total

image description

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 3 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce mardi 26 mai 2020 à 15h00, soit un total de 459 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Ces nouveaux cas sont en cours d’investigation. Compte tenu des 411 guérisons prononcées, 48 infections au coronavirus COVID-19 sont encore en cours à ce jour. Nous publions le communiqué de la préfecture et de l’ARS. (Photo rb/www.ipreunion.com)

456 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France & l’Assurance Maladie, dont 71% sont des cas importés.

• Bilan des cas investigués :

Cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) : 325 Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 17

Cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés) : 66

Cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé) : 65

• Situation sanitaire :

Cas hospitalisés hors service de réanimation : 15 Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 13

Cas hospitalisés en service de réanimation : 1 Dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale : 1

• Contact-tracing

Près de 3.600 personnes ont été appelées individuellement et suivies dans le cadre du contact-tracing.

Mis en place par l’ARS, en concertation avec Santé Publique France, le " contact-tracing " est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche (entourage familial, professionnel, passagers proches dans les avions…) avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de "sujets contacts" ou de "contacts").

Le dispositif de contact-tracing a été réorganisé récemment dans le but de toucher le plus grand nombre de personnes possible. Il repose désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires, assurés par le médecin traitant au premier niveau (identification de l’entourage familial le plus proche), l’Assurance maladie au second niveau (identification milieu professionnel, amical …) et en troisième niveau l’ARS (Investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster).

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis