Réunion par Imaz Press, dimanche 22 mars 2020 à 05:43
L’Assemblée nationale a voté l’état d’urgence sanitaire

Coronavirus : 112 morts supplémentaires en France, le bilan passe à 562

image description
image description

Le bilan ne cesse de grimper en Europe. En France compte 562 morts pour 14.459 cas de Covid-19. C’est 112 décès de plus qu’au précédent comptage. 1.525 seraient actuellement placées en service de réanimation selon les autorités sanitaires. La direction générale de la Santé a estimé que la France se dirigeait vers une "épidémie généralisée sur le territoire". Sur les plus de 14.000 cas recensés, La Réunion, affiche pour l’instant 47 cas avérés, dont 4 autochtones.

La France durcit ses mesures face au coronavirus. Des restrictions supplémentaires de la circulation ont été appliquées dans plusieurs villes, ainsi qu'un couvre-feu dans des communes du sud. C'est le cas à Nice et Perpignan qui ont décrété un couvre-feu à 20h, et à Béziers, pour un couvre-feu à 22h. La ville de Montpellier se prépare également à prendre cette décision.

La France compte 14.459 cas de coronavirus, dont 47 à La Réunion. 1.525 personnes sont placées en réanimation, dont 2 à La Réunion. L'épidémie a fait 562 morts sur le sol français avec 112 nouveaux décès annoncés ce samedi 21 mars dans la soirée. Aucun décès n'est annoncé pour le moment sur l'île.

- "La situation va s'aggraver" -

La direction générale de la Santé a estime que "nous évoluons rapidement vers une épidémie généralisée sur le territoire" tandis que le ministre de la Santé Olivier Véran a décalré pour sa part que "la situation va continuer à s'aggraver avant que les effets du confinement ne fassent leurs preuves".

Il a précisé que plus de 250 millions de masques vont être livrés progressivement sur le territoire français. Par ailleurs, ce sont 6 millions de masques qui sont actuellement fabriqués en France chaque semaine, ce chiffre va passer à 8 millions dès le moiis d'avril. Toute entreprise ou particulier qui dispose de masques est invité à les remettre aux établissements de santé, a demandé Olivier Véran.

Le ministre a aussi estimé que la stratégie de dépistage, pour l'instant non automatique, pourrait évoluer à la fin du confinement, à partir du moment où les Français recommenceront à sortir. La France dispose d'une capacité de 4.000 tests chaque jour, environ 60 000 tests ont été réalisés depuis le début de l'épidémie selon Olivier Véran qui souhaite "monter en puissance". Des recherches sont en cours pour aller vers des méthodes de tests plus rapides.

- LAssemblée vote le projet de loi sur l'état d'urgence sanitaire -

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 21 mars, l'article du projet de loi qui décrète l'"état d'urgence sanitaire". Il prévoit notamment un renforcement des sanctions pour celles et ceux qui ne respectent pas les règles du confinement. L'état d'urgence doit durer deux mois minimum.

Être récidiviste dans la violation des règles peut coûter cher : le projet de loi prévoit une amende de 135 euros, 1.500 euros en cas de récidive dans les 15 jours. Au bout de 4 violations dans les 30 jours, cela constitue un délit entraînant une peine de 6 mois de prison maximum et 3.700 euros d'amende.

A savoir qu'une nouvelle attestation est disponible pour les déplacements professionnels, annonce le gouvernement. Censée être plus simple pour les salariés puisqu'un seul papier est nécessaire, elle est également plus pratique pour pour l’employeur avec une durée de validité au choix.

- Ailleurs dans le monde -

L'Italie affiche des nouveaux nombres records avec 4.825 morts pour 53.578 cas confirmés (dont plus de 6.000 guérisons). En un mois, près de 5.000 décès ont été enregistrés (4.825), dont plus de 3.095 pour la seule Lombardie, la région de Milan, poumon économique du pays. Selon le bilan de la sécurité civile samedi, dans les dernières 24 heures près de 800 personnes ont été tuées par la maladie, un nouveau record journalier.

En Espagne, l'épidémie s'aggrave aussi, avec près d'un tiers de morts de plus en 24 heures. Le pays a annoncé la mobilisation de 52.000 soignants en renfort. "Des jours très durs s'annoncent auxquels nous devons nous préparer du point de vue psychologique et émotionnel", a déclaré le chef du gouvernement Pedro Sanchez dans un discours télévisé. "Le pire reste à venir", a-t-il insisté. Trente-sept jours après le premier décès en Espagne, le nombre des morts est passé à 1.326, en progression de 32% depuis vendredi, selon le ministère de la Santé.

La Chine dénombre 81.008 cas, dont 3.255 décès (71.740 guérisons). Les pays où le plus de personnes ont péri après l'Italie et la Chine sont l'Iran avec 1.556 morts pour 20.610 cas, l'Espagne avec 1.326 morts (24.926 cas), la France avec 562 morts (14.459 cas) et les États-Unis avec 278 morts (22.177 cas). L'épidémie a fait plus de 13.000 morts dans le monde et plus d'un milliard de personnes sont actuellement confinées.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com avec AFP

mots clés de l'article : santé , coronavirus , actualités de la réunion , confinement , Pandémie , Actus Reunion , Coronavirus

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis