Réunion vendredi 13 mars 2020
Les autorités apporteront des précisions en fin d’après-midi

Coronavirus : un 5ème cas confirmé à La Réunion

image description

La Préfecture et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment un 5ème cas de Covid-19 à La Réunion ce vendredi 13 mars 2020. Les investigations sont en cours et la personne est prise en charge au CHU nord. Ce vendredi, le nombre de cas avérés sur le territoire se porte désormais à cinq. On ne sait pas encore si ce nouveau cas rejoint la liste des personnes co-exposées ayant partagé une même croisière dans les Caraïbes. Sur 5 cas au total, on sait que 3 au moins étaient ensemble sur ce bateau. L’ARS et la préfecture apporteront des précisions au cours d’une conférence de presse qui se tiendra en fin d’après-midi. Ce jeudi 12 mars dans la soirée, le président français Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des crèches, des écoles et des universités sur l’ensemble du territoire national, Métropole comme Outre-mer. Une mesure qui prend effet dès ce lundi 16 mars "jusqu’à nouvel ordre". (Photo rb/www.ipreunion.com)

- Cinq cas avérés -

Le cinquième cas de coronavirus, confirmé ce vendredi 13 mars, rejoint la liste des premiers cas déclarés à La Réunion depuis mercredi 11 mars. Trois d'entre elles voyageaient ensemble à bord d'un même paquebot de croisière dans les Caraïbes, la quatrième est une femme de 38 ans qui rentre d'un séjour en Métropole. Aucun détail n'est fourni pour l'instant concernant le cinquième cas.

L'annonce du tout premier cas avéré de coronavirus à La Réunion a été faite ce mercredi 11 mars. Il s'agit d'un homme de 80 ans, dans une situation clinique "qui ne s'est pas dégradée" a déclaré la directrice de l'ARS, Martine Ladoucette. Il s'agit techniquement du "patient zéro" de La Réunion. En effet, le Réunionnais est à la base d'une chaîne non pas de contamination mais de "co-exposition" comme le formule l'ARS. Il revenait d'une croisière aux Bahamas, au nord des Caraïbes et faisait partie d'un groupe de 34 croisiéristes incluant son épouse. L'ARSa testé ces personnes qualifiées de "cas contacts", c'est-à-dire co-exposées. Huit d'entre elles ont déjà fait l'objet d'un prélèvement au CHU Nord, les vingt autres cas contacts feront l'objet de prélèvements à domicile. Sur tous ces tests, au moins deux se sont révélés positifs. Trois cas, donc, reliés à la même croisière.

Un autre cas a été confirmé ce jeudi 12 mars, "mais cette personne n'a rien à voir avec la croisière" indiquait la directrice de l'ARS. Il s'agit d'une femme de 38 ans, hospitalisée au service pneumologie elle aussi. Elle ne présente aucun signe de gravité. Selon Martine Ladoucette, "elle a voyagé en Métropole pendant un bon moment et est partie le 10 mars, pour une arrivée le 11 mars sur le sol réunionnais". A son domicile, cette femme a estimé être porteuse de symptômes et a appelé le SAMU. Son prélèvement s'est avéré positif une fois arrivée au CHU.

Le cinquième cas, déclaré ce vendredi, est pris en charge au CHU nord comme toutes les autres. Aucun détail n'est donné pour l'instant sur son parcours, "des investigations sont en cours", précise la préfecture.

Toutes les personnes ayant été en contact rapproché avec ces 5 cas ruénionnais sont désormais pistées pour être contrôlées. Cela inclue bien évidemment les personnes étant assises à côté des voyageurs dans l'avion. Avec la présence de ces 5 cas confirmés au total et l'identification de "cas contacts", on compte au moins 55 personnes qui sont actuellement confinées à La Réunion dans le cadre du coronavirus, selon les chiffres fournis par l'ARS.

- Ecoles, crèches et universités fermées -

Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé sur l'épidémie de coronavirus-covid 19 qui touche la planète de plein fouet. Durant son allocution ce jeudi 12 mars dans la soirée, il a ordonné la fermeture, à partir de lundi et "jusqu'à nouvel ordre", des crèches, écoles et universités pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, qui a tué 61 personnes et en a contaminé près de 3.000 en France.

Dans ce contexte, le chef de l'Etat a fait appel à "la responsabilité" de chacun en demandant de limiter "au strict nécessaire" les déplacements, et aux personnes âgées de plus de 70 ans et aux plus fragiles de rester chez eux.

Il a maintenu les élections municipales dont le premier tour est prévu dimanche avec des aménagements pour éviter une longue attente aux personnes âgées, les plus vulnérables au virus. Des mesures de compensation des pertes subies par les entreprises ont également été annoncées.

Matchs, meetings et réunions en tout genre sont annulés en cascade à La Réunion comme en Métropole. Au lendemain de l'allocution du président de la République Emmanuel Macron, les annonces d'annulation de plusieurs événements sportifs, culturels et politiques interviennent ce vendredi 13 mars 2020. Des annonces qui se veulent préventives mais qui seront un nouveau coup dur pour l'économie déjà fragile de l'île.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Pour aller plus loin :

Coronavirus : quatre cas confirmés à La Réunion, dont trois à bord du même bateau

Coronavirus : le syndicat des marins pêcheurs demande "des mesures spécifiques"

Non la Covid-19 ce n'est pas "comme une grosse grippe"

Lire aussi : Foot : le coronavirus annule le match entre la Saint-Pierroise à la Sainte-Marienne

Lire aussi : La France à "quelques semaines" du pic de l'épidémie

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis