Corail, religion, Macron, Samu, maltraitance animale, grève

Imaz Press revient sur l’actualité qui a marqué cette semaine du 7 mai 2018.

Après les fortes pluies (actualisé) : Le corail est en souffrance

Depuis les fortes pluies entraînées par la saison cyclonique, les sols sont saturés et les récifs coralliens étouffent. Conséquence directe des coulées de boue, charriant nutriments et polluants mortels pour les coraux. La situation n’est cependant pas irréversible, à condition que les conditions environnementales s’améliorent rapidement (Photo Bruce Cauvin/Réserve marine).



 Cérémonie religieuse. La Possession - Ils ont marché sur le feu

Grosse affluence ce mardi 8 mai 2018 pour la marche sur le feu organisée par le temple tamoul Mariamen Halte-Là à la Possession. De nombreux pénitents ont marché sur les braises rougeoyantes en signe de sacrifice, de rédemption et pour rendre grâce aux divinités. La cérémonie a eu lieu sur une parcelle mise à disposition par la commune. Cette décision avait provoqué la colère de certains riverains regrettant de ne pas avoir été consultés. Au final, la marche sur le feu a bien eu lieu dans une ambiance de grande ferveur et de piété. Images



Il critique "ceux qui pensent que le summum de la lutte c’est les 50 euros d’APL". Des députés s’insurgent : Macron a un "profond mépris" pour les pauvres.

Dans un documentaire intitulé "Emmanuel Macron, la fin de l’innocence" diffusé sur France 3 ce lundi soir 7 mai 2018, le Président de la République critique "ceux qui pensent que le summum de la lutte c’est 50 euros d’APL" et les met en regard des "valeurs" pour lesquelles le colonel Beltrame est mort lors des attentats de Trèbes. Interrogés sur cette déclaration, les députés Huguette Bello, Jean-Hugues Ratenon, et David Lorion sont montés au créneau. Pour la députée, ce sont les propos "d’un ignorant, qui a un profond mépris pour les plus pauvres". Le député de la France insoumise souligne pour sa part "ce Président est totalement déconnecté de la réalité". Pour David Lorion (LR), "on ne compare pas une tragédie à une lutte sociale". Tous se disent "choqués" par cette déclaration.



[VIDÉOS] Au Samu de La Réunion. "On ne peut jamais refuser un appel passé au 15"

Le tollé est national. Le 27 décembre dernier, à Strasbourg, Naomi Musenga, est décédée à l’âge de 22 ans suite à un infarctus. Quelques heures avant sa mort, elle avait fait le "15" mais l’auxiliaire de régulation médicale de Strasbourg qui lui a répondu ne l’a pas prise au sérieux. Une enquête administrative a d’ailleurs été diligentée contre cette opératrice du Samu. Un tel évènement pourrait-il survenir à l’île de La Réunion ? Comment le Samu s’organise pour répondre à toutes les demandes ? Le Docteur Xavier Combes, chef du service départemental, a accepté de répondre à nos questions.



Les cargos de la mort - Maltraitance animale : ces brebis cuisent de l’intérieur

Âmes sensibles s’abstenir.Dans une vidéo postée par un lanceur d’alerte, des brebis entassées dans la cale d’un bateau crasseux agonisent. Les animaux enfermés subissent les méfaits d’un long voyage dans des conditions déplorables de chaleur et d’insalubrité vers l’Australie. Les brebis cuisent littéralement de l’intérieur. En France, malgré l’illégalité de cette pratique, des millions d’animaux sont transportés vivants vers des pays comme la Turquie.Le site Avaaz a lancé une pétition en ligne pour interpeller l’opinion publique sur ces cas de maltraitance animale et mettre fin au transport d’animaux vivants.



[LIVE/VIDÉO/PHOTOS] Contre la suppression de l’indexation des primes. Saint-Denis - Les manifestants sont à la préfecture

A l’appel des syndicats les personnels de tous les sites du centre universitaire hospitalier (CHU) sont en grève illimitée à compter de ce vendredi 11 mai 2018. Ils protestent contre la décision de la direction régionale des finances de ne plus appliquer l’indexation des primes à certaines catégories de personnels. Selon les syndicalistes cette suppression "applicable au plus tard en juillet" représente pour les salariésnun manque à gagner mensuel allant 40 et 300 euros de moins. Les personnels se sont rassemblés ce vendredi matin à devant le CHU à Bellepierre (Saint-Denis). Ils se sont rendus en opération escargot devant l’Agence régionale de santé (ARS). Après une rencontre avec la direction de l’ARS ils ont décidé d’aller à la préfecture, toujours en opération escargot. Ils souhaitent interpeller le préfet afin d’obtenir une réponse claire de la direction des finances publiques.



mots clés de l'article : samu , marche sur le feu , coraux , actualité , Macron , maltraitance animale , grève , Actus Reunion , 7 mai

à voir également en vidéo

suivez-nous