Un véhicule roulait à plus de 146 km/h

Photo : Police nationale

Mercredi 23 et jeudi 24 mai 2018, une formation motocycliste et le groupe de Sécurité Routière de la Police Nationale ont réalisé des contrôles ciblés de poids lourds sur la route du littoral. Nous publions ci-après le bilan de ces opérations :

Les policiers du SIAAP ont réalisé cette semaine plusieurs contrôles routiers sur la RN1, portion route du littoral.Ainsi, mercredi matin, un contrôle engageant la Formation Motocycliste et le Groupe de Sécurité Routière a particulièrement ciblé les poids-lourds empruntant cette voie.

Trente-et-une infractions ont été relevées dont la plupart concernait l’irrespect d’une règle de sécurité : pneu non conforme, absence de barre anti-encastrement, non respect des distances de sécurité, absence de sécurisation du chargement (comme l’absence de bâche sur les chargements de granulats), dépassement interdit. Il est rappelé que sur cette voie, dans le sens Ouest-Nord, les poids-lourds de 19 tonnes ont interdiction d’y réaliser des dépassements comme le renseigne et le rappelle la signalisation routière.

Cinq excès de vitesse ont été par ailleurs constatés les concernant, leur vitesse étant limitée à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur cette voie.

Un jeune conducteur qui circulait voie opposée au contrôle a manifesté bruyamment son opposition à la vue de la présence policière. Pris en compte par les motards de la Police Nationale, il a fait l’objet d’un contrôle à l’issue duquel trois contraventions ont été formalisées à son encontre (usage du téléphone, absence de disque A jeune conducteur, non présentation du permis).

Deux contrôles ont été de nouveau réalisés jeudi sur le même axe. Le matin, c’est le radar automatique qui a relevé par prise de clichés 124 excès de vitesse, un contrevenant s’avèrant circuler à plus de 146 km/h.

Lors du deuxième contrôle réalisé en fin d’après midi avec le soutien de la Compagnie Départementale d’Intervention, des manquements ont là encore été relevés à l’encontre de conducteurs de camions. Parmi ceux-ci figure l’absence de déploiement de bâche sur le chargement, ce défaut occasionnant trop souvent des projections d’agrégats sur les autres usagers. Les vitesses de circulation ont la encore été mesurées. Une dizaine d’excès ont été constatés et leurs auteurs verbalisés après interception par les motocyclistes. Un conducteur de véhicule léger s’avérait à cette occasion circuler à une vitesse dépassant de 48 km/h la vitesse limite autorisée. Au total, ce sont dix-sept contraventions qui ont été formalisées lors de cette opération.

Les forces départementales du SIAAP réalisent régulièrement des contrôles ciblés notamment poids lourds au regard de l’impératif de sécurité lié aux gabarit et chargement de ce type de véhicule. La fermeture totale de la route du littoral en début de semaine suite à un accident de camion souligne l’importance de cet enjeu.

Ces contrôles s’ajoutent à ceux réalisés en coordination avec les services de la DEAL qui permettent d’incriminer plus spécifiquement des infractions liées à la règlementation sociale (temps de conduite...) et technique (respect des charges par essieux...) propre à la conduite et la circulation de ces véhicules.  

Les forces de Police poursuivent leurs actions afin que cet axe très fréquenté soit partagé de façon la plus sécurisée par l’ensemble des catégories.

mots clés de l'article : route du littoral , poids lourds , Actus Reunion , Contrôles de police

à voir également en vidéo

suivez-nous