Communiqué d’Ericka Bareigts, députée de La Réunion

Contrats aidés, plan pauvreté et tissu associatif, les clés du dialogue

photo RB imaz press reunion

Alors que la situation reste tendue dans notre département, entre mobilisation des " gilets jaunes " en journée et opérations de vandalisme et pillage le soir, l’Etat a décidé un couvre-feu pour prévenir tout dérapage le soir venu et accroître ses moyens d’intervention répressive. C’est une première réponse apportée par l’État, mais qui ne suffira pas. Il nous faut maintenant instaurer un dialogue dans de bonnes conditions avec les divers participants de ces manifestations citoyennes, comme le CSAPR ou le Kolektif du 9 Oktob, et l’organisation des " gilets jaunes " en train de se constituer, et qui portent une série de revendications qu’il faut entendre.

Pour ouvrir les discussions il faudrait que la Région Réunion revienne immédiatement sur sa décision d’augmenter la taxe régionale sur les carburants. Ensuite, il nous faut organiser une rencontre avec des représentants de l’Etat, en présence des parlementaires, pour que les manifestants puissent exprimer leurs différentes revendications, que le dialogue commence et qu’une feuille de route soit établie. Dans ce cadre, je rappelle quelques propositions que nous portons : 1- Le Gouvernement doit rétablir au minimum le nombre précédent de contrats aidés financés au moins à hauteur de 85%, comme à l’origine. 2 - Un plan pauvreté spécifique à La Réunion doit être adopté, intégrant la question des APL 3 - Un soutien massif doit être apporté au tissu associatif, vecteur de la cohésion sociale sur notre territoire

Je souhaite donc que ce travail participatif démarre au plus vite entre les représentants de l’État et les représentants des mouvements. Je me tiens à disposition pour accompagner l’organisation de ces rencontres et l’ensemble de cette démarche qui pourra nourrir le Plan de Convergence pour La Réunion. C’est par l’échange, le dialogue, le respect que nous pourrons permettre à notre territoire de trouver une sortie de crise ; c’est par un travail en commun que nous, Réunionnais, retrouverons le chemin de la dignité et du progrès.

Éricka BAREIGTS

mots clés de l'article : revendications , La Réunion , ericka bareigts , contrats aidés , vandalisme , pillage , barrages , Courrier des lecteurs , actualité de la réunion , gilets jaunes , Actus Reunion , APL accession , Plan Pauvreté , Couvre-feu

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous