Réunion par Imaz Press, mercredi 22 avril 2020 à 02:59
Vers une nouvelle façon de consommer

Confinement : fruits, légumes, plateaux-repas, tout s’achète et se livre en ligne

image description
image description

Il ne fait aucun doute que la crise provoquée par la pandémie de coronavirus a crée un climat commercial incroyablement difficile. A La Réunion, comme ailleurs dans le monde, les commerçants sont confrontés à de nouveaux défis, avec la fermeture de leurs établissements et le confinement des clients chez eux. Pour lutter contre une perte importante de leur activité, des plateformes en ligne ont vu le jour. Accessibles depuis La Réunion puisque se rapportant à des surfaces de vente locales, ces sites ont pour vocation de mettre en contact commerçants et consommateurs. De l’alimentation au bricolage en passant par la vente de vêtements, ces nouvelles dispositions répondent aux mesures imposées par le confinement.

Le comportement des consommateurs a été contraint de changer immédiatement, depuis l’annonce du confinement, et ce à grande échelle. Magasins et marchés fermés, les commerçants ont eux aussi dû s’adapter. Pour ce faire, l’émergence d’un nouvel environnement de vente est apparu. Pour tenter de sauver les meubles, voire tout simplement pour ne pas mourir, nombre d’artisans ont prit le parti d'opérer dans l’e-commerce. "Le dispositif de commerce en ligne, avec livraison, est en pleine expansion à la Réunion. C’est compréhensible, les marchands ont réalisé qu’ils avaient une carte à jouer, car beaucoup de personnes limitent les sorties et les contacts en raison de la crise sanitaire " explique Hélène, consommatrice en ligne.

- Vente de produits en ligne -

Pour les entreprises en ce moment, des questions se posent inévitablement sur la meilleure façon d’adapter leur stratégie de vente. De nombreuses plateformes de livraisons existent depuis maintenant quelques années. Suite à cette pandémie, entrainant un confinement strict, ces petits commerces ont trouvé leur bonheur. "Dès l’annonce du confinement nous avons été débordés. Normalement on avait qu’une seule journée de livraison par semaine, en cette période nous en assurons au moins deux, au vu du nombre de commande qui a quasiment doublé" confit Michaël, co-fondateur de Pépé José, une structure proposant des plateaux repas lpivrable sur toute l'île

Les consommateurs retrouvent en ligne tous les produits de l’alimentation courante. Fruits et légumes, boulangerie-pâtisserie, boucherie, vins... Chaque magasin est référencé et administre ses produits selon le stock et la disponibilité. Les produits sont ensuite livrés avec un minimum de contact et sans échange de paiement, ce dernier s'effectuant en ligne. "En limitant les contacts on se protège nous, mais aussi les autres" souligne une employée de chez CadeePlus. Son entreprise vend et livre à ses clients des produits issus de la grande distribition avec qui elle travaille en partenariat

- Une entraide grandissante -

De nombreux groupes d’entraide ont également émergé sur Facebook : Frigo-Resto974, est devenu un véritable lieu d’échange entre les producteurs et les consommateurs. Livraisons de paniers fraîcheur, vente de fruits et légumes en vrac, de repas ou encore de mignardises, chacun y trouve son compte. Les structures ont recours à la livraison de produits à différents points.

"Les livraisons peuvent se passer soit à domicile, l'acheteur ramène son propre cabas et le livreur mets les produits à l'intérieur; soit à un point relais connu de tous (parking supermarché ou église etc). Le commerçant est muni de gants et parfois de masques. Le paiement se fait juste après la transaction. On privilégie au maximum le paiement sans contact pour limiter les échanges d’argents" explique Miorasoa, adepte du système de livraison.

Ces groupes solidaires ont pour mot d’ordre de soutenir les commerçants dans la perte de leur activité et dans la lutte contre le gaspillage des denrées périssables. "J’adhère totalement à la pratique, qui je pense restera ancrée dans nos habitudes. Cela aide les commerçants à écouler leurs marchandises, et à se faire connaître. Beaucoup de réunionnais ne sont pas adeptes des marchés forains et préfèrent acheter dans les grandes surfaces, avec ce dispositif on favorise grandement à la consommation locale !" continue-t-elle

Vous n’êtes pas un adepte des réseaux sociaux et vous voulez être solidaire avec les producteurs, et limiter au maximum vos déplacements ? Pas de quoi s’inquiéter retrouvez ces commerces sur les e-catalogues mis en place. "Les consommateurs qui auraient pu hésiter à accepter les achats en ligne auparavant, ou les consommateurs de la génération plus âgée, ont maintenant pû testé et connaitre les avantages de sorte qu’il soit peu probable qu’ils reviennent à leurs anciens modes de consommation " conclut Marie.

es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : commerces , coronavirus , actualité de la réunion , Livraisons , Actus Reunion , Coronavirus , Covid-19

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis