Réunion par Imaz Press, jeudi 20 mai 2021 à 02:57
France Relance

Cinor : signature d’une convention pour un meilleur accès à l’eau

image description
image description

La Cinor a accueilli ce mercredi 19 mai 2021 Régine Pam, sous-préfète de l’arrondissement nord et Philippe Grammont, directeur de l’environnement, de l’aménagement et du logement à l’occasion de la signature d’une première convention de partenariat financier Etat/CINOR dans le cadre du Plan de relance gouvernemental. Cette convention permettra la réalisation de deux unités de surpression d’eau potable pour un meilleur accès à l’eau dans les Hauts (Photo vl/www.ipreunion.com)

Le premier surpresseur, située Chemin de la Convalescence à Saint-François à Saint-Denis, permettra dans sa globalité de raccorder 12 habitations au réseau public d’eau potable. Certaines de ces habitations n’avaient pas jusque là accès à l’eau potable. Le deuxième surpresseur sera installé sur le chemin Liberté Bellevue à Sainte-Suzanne. Ainsi, ces travaux participeront à la sécurisation des besoins en eau d’une dizaine d’abonnés avec notamment une meilleure pression au robinet. Les travaux dureront quatre mois et sont estimés à deux millions d’euros. "Par ailleurs, par souci d’efficacité et d'équilibre, l’Office français de la biodiversité (OFB) a identifié, dans un premier temps, un ou deux projets d’ampleur matures par EPCI. C'est là une sage démarche à l'heure où les territoires affichent la volonté de prendre leurs destins en mains sur la base de projets répondant aux spécificités respectives" a précisé Maurice Gironcel, président de la Cinor. La Cinor prévoit donc d’engager rapidement les crédits dédiés au Nord "pour espérer par la suite émarger sur de futurs crédits non utilisés et aptes à être redistribués par l’OFB. Ainsi, au terme des conventions signées avec l'Etat, nous nous attelerons activement à la réalisation de deux unités de surppression d’eau potable qui visent à un meilleur accès à l’eau dans les Hauts et dont les subventions sont acquises". S’agissant des dossiers relatifs à l’eau potable, pour un montant global de 460.000 euros, trois projets seront également proposés à l'arbitrage de l'OFB. Ils portent sur la réalisation du schéma directeur intercommunal d’alimentation en eau potable, la réalisation du plan d’actions captage prioritaire Les Cafés et le diagnostic du Forage Ango "Sachez enfin qu'en cas de situation de crédits disponibles du Plan de Relance, nous prévoyons de vous solliciter en octobre prochain pour la réalisation de travaux de renforcement et de structuration des réseaux alimentation en eau potable sur le secteur de Bras Douyère à Sainte-Suzanne. Ces travaux, estimés à 2,5 millions d’euros, intègrent l'équipement du forage Ango, la réhabilitation et le renforcement du réservoir Bras Douyère, ainsi que la pose d’une conduite de refoulement" a annoncé Maurice Gironcel. La Cinor prévoit de solliciter l'Etat dans le cadre du Plan de relance, pour des subventions d'un montant 3.726.828 euros, soit 80% du coût de ces projets estimés à 4.658.535 euros. "Ces fonds, nous saurons les engager sans délais pour assurer la rapidité de la mise en œuvre opérationnelle de nos projets et répondre ainsi aux attentes des familles et des entreprises locales" a conclu le président de la Cinor.

vl/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Région , travaux , eau potable , hauts , cinor , actualité de la réunion , Actus Reunion , Cinor Actualité , France Relance

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis