Ils sont en grève ilimitée

CHU du Sud : les personnels des urgences manifestent devant l’hôpital

Photo DR

Depuis le 31 mai 2019, un mouvement de grève illimitée a commencé au service des Urgences du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Pierre pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail et de la prise en charge des patients. Ce mercredi 26 juin, les personnels hospitaliers manifestaient devant les locaux de l’hôpital pour se faire entendre. (Photos d’illustration DR)

De nombreux soutiens se sont rendus sur place dans la matinée, dont le maire du Tampon André Thien Ah Koon, qui avait déjà dénoncé les conditions de travail et de prise en charge de l'hôpital de Saint-Pierre.

Plus tard dans la journée, les manifestants se rendront à la sous-préfecture pour y déposer une motion. Pour l'instant, aucune de leurs revendications n'auraient été entendues par la direction de l'hôpital, qu'ils avaient rencontré le 27 mai dernier. "" Un échec total " indiquaient les organisateurs de la mobilisation il y a quelques jours.

Des grèves généralisées

A bout de souffle, les urgences des hôpitaux français dénoncent depuis un certain temps le manque de personnel, l'épuisement professionnel, la suppression de lits, le temps d'attente des patients dans les couleurs des hôpitaux... De ce fait, le service d'urgence du centre hospitalier de l'ouest (CHOR) appelle lui aussi à une grève reconductible ce vendredi 28 juin.

Inauguré en mars dernier, cette grève est la deuxième initiée par le CHOR depuis l'ouverture de son nouveau centre. Le 25 avril dernier, le personnel avait déjà engagé un débrayage pour dénoncer le manque de personnel et l'épuisement des équipes.

Lire aussi : Ambiance morose au centre hospitalier de l'Ouest

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , manifestation , actualité de la réunion , chu de saint-pierre , grève , Actus Reunion

suivez-nous