Chasse au tangue - La vente des licences est ouverte

Ouverture vente des licences chasse au tangue (photo Imaz Press Réunion)

La vente des licences pour la saison 2018 de la chasse au tangue s’est ouverte ce mardi 6 février dans les bureaux de la direction régionale de l’Office national des forêts (ONF) à Saint-Denis. Comme en 2017, plus de 800 chasseurs sont attendus sur les 13 territoires ouverts par l’ONF du 17 février au 15 avril. Les licences sont elles à la vente du 6 au 16 février.

Florent Ingrassia, chef du service forêt de l’ONF Réunion et Alain Teysseidre, président de la Fédération départementale des chasseurs de La Réunion ont lancé ce matin la vente des licences pour la saison de chasse du tangue sur le département. Au total, ce sont 25.500 hectares répartis en 13 territoires donnés par l’ONF sur l’ensemble de l’île qui seront ouverts à la chasse pendant deux mois : du samedi 17 février au dimanche 15 avril. Florent Ingrassia livre plus de détails : 
 


Florent Ingrassia, chef du service forêt de l’ONF, revient sur l’ouverture de la vente des licences de chasse au tangue pour la saison 2018 pic.twitter.com/vmkRfklTtU
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 6 février 2018


Parmi les licences proposées aux chasseurs, c’est le forfait à 150 euros pour l’ensemble des 13 territoires (dits lots de chasse par l’ONF) qui connaît le plus grand succès. La licence pour un seul territoire est elle au prix de 60 euros. "Pour des raisons économiques, il est plus rentable de prendre le forfait à 150 euros pour l’ensemble des lots plutôt que de prendre à l’unité" confirme Alain Teyssedre, président de la Fédération départementale des chasseurs de l’île. En 2017, 349 chasseurs ont pris une licence avec un seul lot, 23 chasseurs pour une licence avec deux lots et 473 chasseurs pour le forfait de l’ensemble des lots. 




- Le carnet de prélèvement obligatoire - 

Adopté par arrêté préféctoral le 23 janvier 2018, le port du carnet de prélèvement est désormais obligatoire, à l’instar de son renvoi sous un mois à la fin de la période de chasse. Alain Teyssedre revient sur son utilité avec notamment pour objectif d’avoir une meilleure visibilité sur la population de tangues logeant sur le département : 
 


Alain Teyssedre, président de la Fédération départementale des chasseurs de La Reunion explique l’utilité du carnet de prélèvement désormais obligatoire pour tous les chasseurs pic.twitter.com/PsKzXu635s
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 6 février 2018


Le non-respect de la loi du carnet de prélèvement est passible d’une amende de 140 euros. La mise en place de l’obligation vise aussi à lutter contre le braconnage qui touche la chasse péi et en particulier celle du tangue. Pour Alain Teyssedre, "manger du tangue en dehors de la période de chasse, donc du 1er mai au 17 février, c’est participer à la disparition de l’espèce". Il indique également avoir porté plainte "contre les personnes qui incitent à l’achat de tangue sur Facebook hors-période". 

Pour le responsable du service forêt de l’ONF, "il ne faut toutefois par faire l’amalgame entre les braconniers et les chasseurs en règle". Il s’exprime sur la gestion du braconnage au sein du département :
 


La préoccupation concernant le braconnage reste grande, mais la gestion s’améliore confie Florent Ingrassia pic.twitter.com/XNhmQrvjIH
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 6 février 2018


hf/

mots clés de l'article : Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous