Casud - Trois stérilisations gratuites par an et sans condition de revenu

chien (photo www.ipreunoin.com)

C’est une très bonne nouvelle pour tous les propriétaires d’animaux des communes du Tampon, de l’Entre-Deux, de Saint-Joseph et de Saint-Philippe. La Casud (Communauté d’agglomérations du sud) propose trois stérilisations d’animaux gratuites pour tous les foyers sans condition de revenu. Dans l’idée de responsabiliser les propriétaires.

Contre l’errance animale, la Casud permettait jusqu’à présent aux foyers non-imposables de faire identifier, stériliser et pucer, trois animaux par an. À partir de 2018, cette mesure est désormais accessible à tous, et sans condition de revenu.

Souvent réclamée par les associations de protection animale, la mesure semble avoir été bien accueillie sur les réseaux sociaux. Et une demande revient souvent : l’application de la mesure à l’ensemble du département. En effet, le nombre d’animaux errants a explosé ses dernières années sur l’île.

À lire aussi : [VIDEO] Gratuit pour les foyers non imposables : TCO - Vous aimez toutoune et minette, stérilisez-les

Résultat, faute de places suffisantes pour accueillir l’ensemble des animaux errants, les refuges animaliers font face à une triste nouvelle. Une très grand majorité de chiens et chats récupérés par la fourrière sont euthanasiés. En guise d’exemple : chaque année, sur le Nord de l’île, près de "2000 euthanasies par an" seraient pratiquées nous confiait en 2016 Annick, responsable du refuge animalier du Grand Prado à Sainte-Marie.

- Responsabiliser les propriétaires - 

En 2017, la Casud indique s’être dotée d’un centre de stérilisation et avoir investi 300.000 euros dans la lutte contre l’errance animale. L’idée de cette nouvelle campagne : responsabiliser les propriétaires. Dans son bulletin d’information du mois de février, la CASUD rappelle "qu’en cas de divaguation, votre animal peut provoquer : accidents, agressions, nuisances". 

À lire aussi : Pour tirer sur les animaux "ne pouvant être capturés" - Une louveterie en 2018 à La Réunion

Pour rappel, le 11 décembre dernier, André Thien Ah-Koon en sa qualité de président de la Casud avait indiqué la future création d’une louveterie à La Réunion. Le préfet avait lui annoncé qu’elle devrait être opérationnelle au cours du premier semestre 2018. Cette installation fait suite aux attaques commises par des chiens errants sur plusieurs élevages de l’île. 

mots clés de l'article : animaux , CASUD , stérilisation , Actus Reunion , Zanimo Actualité

à voir également en vidéo

suivez-nous