Réunion par Imaz Press, mercredi 28 avril 2021 à 02:59
Bilan

75 ans de départementalisation : les inégalités avec la Métropole toujours présentes

image description
image description

Alors que La Réunion célébrait le 19 mars 2021 ses 75 ans de départementalisation, l’Insee fait la comparaison sur la situation de l’île de l’époque et celle d’aujourd’hui. Les inégalités avec la Métropole sont toujours présentes, mais le développement économique et technologique est perceptible (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

• Un développement économique marqué

En 1960, le PIB par habitant de La Réunion ne représentait que 8% du PIB de la France. En 2019, il représentait 64%, une augmentation significative mais qui marque une forte disparité persistante avec l'Hexagone. Au niveau national, le PIB par habitant en France était d'environ 33.000 euros, contre 18.800 à La Réunion.

Le trafic aérien a lui explosé, pour passer de 6.500 passagers annuels en 1953 à 2,6 millions en 2019. Une envolée qui se traduit par le développement du secteur touristique dans l'île, qui est aujourd'hui, l'un des piliers de l'économie réunionnaise.

Enfin, si en 1945 il existait cinq voitures pour 1.000 habitants, désormais, 410 pour 1.000 habitants sont présentes dans l'île. Une situation qui est d'ailleurs visible quotidiennement sur les routes de l'île.

• Un niveau d'équipement en forte croissance

L'offre de santé à La Réunion s'est nettement améliorée : en 1946, 15 médecins pour 100.000 habitants étaient disponibles. En 2019, 138 médecins pour 100.000 sont présents. Un chiffre qui reste tout de même largement en dessous de la moyenne nationale, qui se situe à 338.

Le nombre de lycée est passé de deux à 48 sur la même période, tandis que 2.400 points de vente étaient présents en 1954 contre 16.500 en 2019. 99% des logements réunionnais sont raccordés à l'électricité, contre 13% en 1954

• Une forte croissance de la population

Le nombre d'habitants a explosé pour passer de 241.700, dont 2% de non-natifs, en 1946 à 857.000, dont 17% de non-natifs, en 2021. La population a augmenté en moyenne de 1,8% chaque année sur la période. L'espérance de vie a largement augmenté aussi, pour passer de 53,5 ans à 84,6 ans pour les femmes, et de 47,5 à 77,3 pour les hommes. En 1946, l'espérance de vie en Métropole était de 17 ans de plus, contre une seule année désormais. L'indice de fécondité a fortement baissé, pour passer d'une moyenne de 5,6 enfants par femme à 2,4.

• L'emploi se transforme

Si 55% de l'emploi était agricole et 23% tertiaire en 1953, il est désormais à 84% tertiaire pour 3% agricole. Le taux d'emploi n'a cependant que peu évolué : en 1954, 54 emplois pour 100 personnes étaient disponibles, contre 59 aujourd'hui.

L'éducation supérieure a fait un bon de 0,4% à 20%, et le pourcentage de non-diplômés a chuté de 87% à 20%. Le taux de diplômes supérieurs reste cependant en-dessous de la moyenne nationale, qui s'élèvent à 47,5%.

Le taux de pauvreté reste extrêmement élevé, avec 39% de la population qui vit sous le seuil de pauvreté.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : emploi , départementalisation , inégalités , Progrès , actualité de la réunion , Actus Reunion , Equipement

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis