631 jeunes devenus chefs d’entreprise

Photo : Bruno Bamba

Créer son entreprise, penser son avenir et réussir son insertion professionnelle... toutes ces problématiques étaient au centre d’un échange dans l’hémicycle du Palais de la Source le jeudi 20 septembre dernier. A l’invitation du président du Conseil départemental, Cyrille Melchior, des jeunes créateurs d’entreprises et ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure, se sont retrouvés pour démontrer que l’entreprenariat peut être la solution pour sortir de la précarité et du chômage.

Mélissa est partie au bout de ses rêves… elle a créé son entreprise grâce au département et aux partenaires qui accompagnent la création d’entreprise. Le TAJ ou comment être aidé, accompagné et soutenu pour assurer la pérennité de son activité. Mélissa a choisi le sport plus précisément le CrossFit. Elle a ouvert sa salle début février. A l’occasion de cette matinée de rencontre, elle a apporté son témoignage aux 200 jeunes présents. 

Idriss Rivière est venu lui aussi témoigner. Le jeune chef d’entreprise de 28 ans propose de laver votre voiture avec les dernières innovations en la matière, tout un programme. Autant de passions, d’idées qui peuvent être à l’origine d’une création d’entreprise. 

Pour Cyrille Melchior " le Département est là pour le financement mais nos services sont là aussi avec le soutien des partenaires du réseau Points Chances pour accompagner votre création d’entreprise. Car il faut avant tout réussir et le cheminement est parfois compliqué. " 

Le TAJ lancé en 2016 a permis à 631 jeunes d’entrer dans le monde de l’économie et de créer leur propre activité. Ce sont 755 dossiers qui ont été déposés auprès de la Direction de l’Insertion par l’Activité Economique et de la Mobilité. 

Le Taj, en bref :

Pour qui ?

Jeunes âgés de 20 à 30 ans à la recherche d’une insertion sociale et/ou professionnelle, sans exclure les personnes de plus de 17 ans par dérogation.

Pourquoi ?

Le TAJ est une aide financière de 8 000 € maximum permettant de couvrir les frais liés à la création d’entreprise ou au démarrage de l’activité.

Combien ?

70 % à la signature du CAPE ou présentation justificatifs démarrage de l’activité ; 

30 % sur appels de fonds du bénéficiaire au fur et à mesure des besoins exprimés et présentation de pièces justificatives du démarrage de l’activité.

NUMÉRO VERT : 0 801 801 000

mots clés de l'article : département , entreprise , activité , jeune , conseil départemental , melchior , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , TAJ

à voir également en vidéo

suivez-nous