Réunion par Imaz Press, jeudi 15 février 2024 à 07:13

60ème édition : Salon International de l’Agriculture 2024 : La Réunion part à la conquête de Paris

image description
image description

Du 24 février au 3 mars prochain - et alors que le secteur de l’agriculture traverse une crise sociale - se tiendra le 60ème Salon de l’agriculture, porte de Versailles à Paris. Agriculteurs, artisans... nombreux seront ceux qui représenteront les produits péi. Des partenaires et des exposants présents ce mercredi 14 février au Département (Photos : sly/www.imazpress.com)

"Au vu des moyens déployés, on peut dire que Paris est la 25ème commune de La Réunion", dit Cyrille Melchior président du Département sur le ton de la plaisanterie. Pour cette 60ème édition du salon international de l'agriculture, un budget de 905.000 euros a été injecté pour le projet de village réunionnais de 800 m².

Ce budget est le résultat de la participation de trois partenaires. Le Département, plus gros financeur, a débloqué 645.000 euros de budget alloué à la location d'emplacement et l'aménagement de stand. La Région finance à hauteur de 220.000 euros pour le fret, la promotion et l'accompagnement des filières à l'export. Et enfin l'île de La Réunion tourisme contribue au budget en injectant 40.000 euros dans les animations musicales et culinaires.

"Il ne faut pas oublier que ce salon se tiendra à la suite d'événements exceptionnels : les manifestations agricoles ainsi que les épisodes pluvieux des derniers jours", rappelle le président du Département. Bien que la situation soit tendue avec "des pertes évaluées à 30 millions d'euros", Cyrille Melchior met un point d'honneur à faire valoir l'excellence des produits réunionnais à travers la marque 100% La Réunion. Regardez

Le 22 février prochain, une soirée exceptionnelle sera mise en place entre les agriculteurs réunionnais et des chefs parisiens pour faire la promotion de leurs produits. "C'est une grande première et ça permettra de composer les carnets d'adresses voire les premiers bons de commande", déclare Jean-Bernard Maratchia élu délégué aux affaires agricoles à la Région. Il ajoute : "Souvent les exposants arrivent à vendre leurs produits pendant le salon, mais pas le reste de l'année car ils n'ont pas de contacts". Un problème que les partenaires tentent de régler avec cette soirée. Regardez

"Il y a une grosse évolution entre les débuts du Salon et maintenant : j'ai plus qu'à me soucier de mes nuits d'hôtel et mon billet et je suis tranquille", confie Marie-Rose Séverin doyenne du Salon international de l'agriculture. L'exploitante agricole des huiles essentielles reste positive : "même si ces derniers jours de pluie ont tué la culture de géranium, on va repartir de plus belles". Un redémarrage qui commence sur les chapeaux de roue puisqu'une grande marque de parfum a entendu parler de ses huiles essentielles. Regardez

Bien que les 34 exposants soient bien déterminés à moissonner des médailles cette année, la tâche semble difficile depuis le passage de Belal. Le prix des matières premières ayant été revu à la hausse, le stock des produits ne sera peut-être pas au rendez-vous pour tous les producteurs.

Lire aussi - Salon international de l’agriculture : "un village Réunion" pour les exposants réunionnais

cn/www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Réunion , Zoom , Conseil départemental Actualité

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis