Engagés volontaires et sous-officiers

50 jeunes s’envolent pour la métropole pour rejoindre l’armée de terre

photo AS pour imazpress

Ce mardi 5 novembre 2019, 50 jeunes réunionnais ont signé, en présence du commandant supérieur des Forcées armées de la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) et du maire de Saint-Denis, leur convention d’engagement dans l’armée de terre. 43 d’entre eux s’envoleront dès ce mardi pour la métropole pour commencer leur formation d’engagés volontaires, tandis que sept autres partiront plus tard dans le mois pour leur formation d’engagés sous-officiers.

14.000 jeunes intègrent chaque année l'Armée de Terre. Aujourd'hui, les jeunes réunionnais - âgés de 17 à 32 ans - intégreront le régiment de leur choix pour une formation de 14 semaines concernant les engagés volontaires, tandis que les futurs sous-officiers entameront une formation qui durera, elle, plusieurs mois. "Il faut quelques qualités pour intégrer l'armée : la volonté, croire en soi, le goût de l'effort. Mais il suffit que ces qualités soient enfouies pour être rapidement révélées, nous sommes toujours bluffés par le comportement des jeunes dans le cadre de missions" souligne le général Yves Metayer, commandant supérieur des FAZSOI. Il détaille les motivations de ces jeunes, et pourquoi la France a besoin d'une armée aujourd'hui. Regardez :

Pour Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, l'armée apporte une solution pour des jeunes qui pourraient ne pas avoir trouver leur voie dans un cadre scolaire typique. "S'engager c'est pouvoir acquérir une meilleure formation, un état d'esprit, se transformer et s'aguerrir" explique-t-il. La défense des intérêts français est par ailleurs un autre point important pour le maire dionysien, regardez :

as / www.ipreunion.com

mots clés de l'article : fazsoi , engagement , actualité de la réunion , armée de terre , Actus Reunion , Forcées armées de la zone sud de l’océan Indien

suivez-nous