250 élèves à la découverte du journalisme

photo Dorian Boussol

Ce mardi 12 juin 2018, 250 élèves, lycéens et collégiens ont reçu les prix des concours des Unes et Médiatiks par Thierry Durigneux (rédacteur en chef du quotidien de la Réunion) et Valérie Philain (journaliste à Réunion 1re) . Une belle opportunité de découvrir le journalisme dès le plus jeune âge.

Le théâtre du grand marché était plein à craquer ce lundi 11 juin 2018 : l’ambiance était au rendez-vous pour la huitième édition du concours des Unes et Médiatiks.

Les premiers lauréats, ont été récompensés pour la composition de leurs Unes dans le cadre d’un concours qui s’est déroulé durant la semaine de la presse et des médias dans les collèges et lycées de l’ile. Les élèves avaient pour objectif de réaliser une Une à partir de différents éléments (articles, illustrations, logo…). " Une belle occasion pour les collégiens et lycéens de travailler sur l’actualité locale et nationale, la hiérarchie de l’information, l’importance des titres... " explique Alexandra Maurer, l’organisatrice de l’événement.

Le concours Médiatiks, récompense lui les projets de médias scolaires (journal imprimé, site et blog, webradio, et webtélé). "Ce concours permet de favoriser la maitrise de la langue française, des techniques usuelles, de l’information et de la communication mais également, la prise d’initiative et l’autonomie chez les étudiants. De plus ce genre d’événements permet de les sensibiliser à la construction de l’information et de développer leur esprit critique face au phénomène de désinformation" nous confie Alexandra Maurer.

Voici un apercu de la remise des prix aux différents lauréats :

À noter : une seconde remise des prix sera organisée ce jeudi 14 juin 2018 au grand marché, elle récompensera les lauréats du concours Babook qui s’adresse au premier degré.

db/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : concours , collèges , PRIX , La Réunion , lycéens , journalisme , une , Actus réunion , Actus Reunion , Mediatiks

à voir également en vidéo

suivez-nous