Conseil départemental

15 établissements en lice pour le concours Ciné Collège

photo Hubert NUGENT/CD

Le Département a lancé officiellement le concours Ciné Collège. Quinze collèges sont en lice pour présenter le meilleur court métrage devant un jury de professionnel en mai 2019. Les établissements qui participent au concours recevront une dotation de 3 000 euros pour aider les collégiens et les professeurs pour finaliser leur projet. Ils pourront solliciter des intervenants professionnels locaux pour conseiller les étudiants à réaliser leurs films.

Le mardi 13 novembre, le Département représenté par Mme Soubadou, 8ème Vice-Présidente et membre de la délégation Collège et Éducation a présenté le concours départemental du film scolaire "Ciné Collège". Quinze établissements étaient représentés par leurs représentants respectifs, tout comme les partenaires de l'Agence Film Réunion ou encore la délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC / Rectorat).

Chaque année le département alloue 24 000€ aux projets cinéma aux collégiens de l'île, plus de 5000 tablettes sont distribuées dans 53 collèges dans le cadre du projet numérique. Nos marmailles sont donc très équipés et exposer de plus en plus jeune aux images. Avec ce concours, le conseil départemental souhaite sensibiliser les élèves au langage cinématographique mais aussi à la surexposition aux images et aux sources d'informations comme l'usage des smartphones et des réseaux sociaux. Il faut savoir qu'avec environ 60 000 élèves aux collèges à la Réunion, on compte près de 60 000 téléphones portables. Un intervenant rajoute " Il faut démystifier l'usage des smartphones, les encourager à mieux utiliser la caméra via leurs mobiles"

3000 € de dotation pour chaque collège sélectionné

"Ciné Collège" invite les collégiens à passer derrière la caméra et à évoquer leur perception sur la vie dans leur collège et la vie du collège dans son quartier. "Il s'agit de permettre à nos collégiens d'être proactifs, de partager leur sensibiliser et leur vision de leur établissement" écrit le président Cyrille Melchior. Le thème s'est donc naturellement imposé "Mon quartier, mon collège et moi". Les élèves et leurs enseignants concevront, écriront et réaliseront une vidéo numérique de 10 minutes maximum.

Le sujet sera soit une fiction soir un documentaire, et un seul projet sera accepté par établissement participant. Après validation de son inscription, le collège recevra une subvention de 3 000€ pour la mise en place de ce projet. "Quand un collège participe à une opération du Département, il est déjà gagnant" rajoute Charles Alastor, le responsable de la cellule action volontarisme au conseil départemental.

Plusieurs objectifs

Ce concours n'est pas organisé pour trouver ou former les réalisateurs de demain, mais de sensibiliser les élèves au langage cinématographique. "Il s'agit d'offrir une fenêtre pour ces collégiens, qui pourront l'utiliser plus tard dans leurs parcours" précise Charles Alastor. Les équipes pédagogiques travailleront à former le goût à la création et susciter la curiosité de l'élève spectateur, aiguiser l'esprit critique des plus jeunes, en leur donnant des clés de lecture du monde et en éduquant leur regard, participer au développement d'une pratique culturelle de qualité en favorisant le développement de liens réguliers entre les jeunes et leurs aînés mais aussi relativiser à la surexposition aux images et aux sources d'informations. Sur ce dernier sujet les avis sont partagés.

Le référent de la Daac/rectorat pense qu'utiliser les smartphones des élèves permet de rendre les jeunes moins timide à l'utilisation de la caméra. Tandis que certains chefs d'établissement soulignent que les téléphones portables étant interdits cela peut-être problématique, car c'est au collège que les jeunes découvrent les premières interdictions. "Utiliser les téléphones mobiles pour le projet et l'interdire après envoie un mauvais signal". Cependant certains n'excluent pas d'utiliser les tablettes distribuées par le Conseil Départemental.

Impliquer les professionnels locaux

Pour mener à bien leur création cinématographique, les collèges sont invités à solliciter des intervenants professionnels locaux. La délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac/rectorat) a proposé une liste d'intervenants ayant conventionné avec l'Académie de la Réunion. Ces professionnels locaux pourront apporter leurs expériences sur les éléments techniques comme l'écriture, les scénarii, le casting, mise en scène, les lumières, le son, le tournage ou encore le montage.

Ces mêmes intervenants feront partie du jury qui délibèrera le 29 mai 2019, avec des représentants de la collectivité et des spécialistes de l'éducation. De nombreux intervenants ont travaillé sur des projets nationaux comme par exemple la série "Cut", aux collégiens et leurs référants de faire bon usage de ce savoir-faire.

Les vainqueurs désignés par le jury et le vote en ligne

Les films des collégiens seront mis en ligne sur le site de la Collectivité début mai 2019 et le public sera amené à voter jusqu'à fin mai 2019. La note du jury comptera pour moitié dans le classement final. Les cinq premiers lauréats recevront une récompense allant de 500€ (pour le cinquième) à 3 000€ (pour le vainqueur). Un prix spécial du jury pourra être décerné. Les lots seront remis à l'occasion d'une cérémonie organisée en juin 2019.

jb/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : concours , cinéma , département de La Réunion , JURY , actualité de la réunion , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , Ciné Collège

à voir également en vidéo

suivez-nous