people par New York (AFP) , dimanche 14 février 2021 à 23:27

L’animateur du "Bachelor" américain quitte son poste après une polémique sur le racisme

image description
image description

Le présentateur de la version américaine de l’émission de téléréalité "Bachelor, le gentleman célibataire", Chris Harrison, a quitté son poste temporairement après ses commentaires très critiqués sur le racisme.

Animateur depuis 2002 du "Bachelor" américain, il a déclaré samedi avoir eu tort de défendre une participante qui a dû s'excuser pour avoir participé à une fête organisée dans une ancienne plantation où travaillaient des esclaves.

"En excusant le racisme historique, je l'ai défendu", a écrit l'animateur de 49 ans sur Instagram.

"J'ai honte de voir à quel point j'étais mal informé. J'ai eu tellement tort", a-t-il poursuivi avant de s'excuser auprès de "la communauté noire et de la communauté BIPOC", un acronyme désignant les "Noirs, indigènes et personnes de couleurs". "Je suis vraiment désolé", a-t-il ajouté.

Après avoir consulté les producteurs de Warner Bros. et la chaîne ABC, il a dit avoir décidé de "partir pendant un moment".

L'émission met en scène un homme célibataire qui doit choisir une partenaire parmi un groupe de prétendantes. Pour la première fois en près de deux décennies, la saison actuelle du "Bachelor" américain met en vedette un Afro-américain, Matt James.

Les fans de cette émission très populaire avaient lancé une pétition pour voir un premier "Bachelor" noir l'été dernier, lors du mouvement historique de colère contre le racisme aux Etats-Unis après la mort de George Floyd.

L'une des prétendantes, parmi les favorites de la saison en cours, Rachael Kirkconnell, a été critiquée après la publication d'anciennes photos la montrant dans une fête ayant pour thématique le "vieux Sud" américain, au passé esclavagiste. Elle s'est depuis excusée, en affirmant que son "ignorance était raciste".

Interrogé récemment sur l'affaire, Chris Harrison avait affirmé sur Extra TV qu'il y avait "une grande différence" entre une photo prise en 2018 et en 2021, puis accusé les détracteurs de la candidate d'être en train de "détruire sa vie".

Il s'était excusé une première fois jeudi après ces propos, mais une pétition demandant son départ a continué à circuler, et atteignait près de 40.000 signatures dimanche.

mots clés de l'article : TELEVISION , US , racism

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis