Une migration de plusieurs milliers de kilomètres

Trois tortues caouannes parties de La Réunion se retrouvent à Oman

Trois tortues caouannes sub-adultes suivies avec balise Argos par Kelonia et le Lacy se sont rejointes sur les côtes de Oman après plusieurs milliers de kilomètres de migration dont le suivi a démarré sur les côtes de la Réunion, annonce Kelonia. Elles sont parties à une date différente et ont suivi des parcours différents, avant de toutes se retrouver sur les côtes d’Oman. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Elles s'appellent Tina, Brice et Samson, ne sont pas parties en même temps, et n’ont pas suivi le même trajet. Mais au final elles se retrouvent toutes les trois dans les Upwellings des côtes de Oman, annonce Stéphane Ciccione, de Kelonia.

Retrouvez les parcours des 3 tortues ci-dexsous :

Ce sont des jeunes caouannes entre 35 à 60 kilos, qui sont certainement nées sur les plages de Oman, et ont grandi dans les eaux de l'océan Indien au Sud de La Réunion, avant de dériver pendant plusieurs années le long des côtes indonésiennes, puis australiennes.

Une fois qu'elles atteignent 40 à 60 kilos, elles entreprennent la fin de leur migration pour rejoindre le Nord de l’océan Indien. Elles y finissent leur croissance, avant de s'y reproduire.

Des milliers de kilomètres, des anées de migration... un périlleux voyage que les scientifiques peuvent mettre maintenant en évidence grâce aux balises satellites Argos, posées sur ces tortues pour suivre leur parcours. L'exposition OUSA-OUVA présentée à Kelonia porte justement sur cette thématique.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : migration , tortues , océan indien , kelonia , actualités de la réunion , Actus Reunion