Océan Indien par Imaz Press, dimanche 26 septembre 2021 à 02:59
Lutte contre l’insalubrité l’immigration clandestine

Mayotte : vaste opération de décasage à Koungou

image description
image description

Ce lundi 27 septembre 2021 marque le lancement d’une vaste opération de décasage dans le quartier de Caro Bolé, à Koungou (Mayotte), indique le Journal France Mayotte. Près de 350 cases seront rasées durant les prochains jours, cela, afin de lutter contre l’habitat insalubre mais aussi l’immigration clandestine.

Depuis le début de l’année, plusieurs opérations de décasage ont eu lieu à Mayotte. Celle lancée ce lundi 27 septembre dans le quartier de Caro Bolé, à Koungou, s’inscrit donc dans la continuité des actions précédentes. Pour les autorités, cette opération vise d’abord à lutter contre l’habitat indigne. En effet, selon l’ARS de Mayotte, sur les 63 000 résidences principales recensées sur le territoire en 2017, 40% sont des constructions précaires (en tôle, en bois ou végétal).

Au fil des années, ce sont donc de véritables bidonvilles qui sont sorties de terre partout à Mayotte, où la misère côtoie la délinquance sur un territoire où 77% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Ces quartiers sont par ailleurs des refuges pour les étrangers puisque, selon l’Insee, 65% des étrangers vivant à Mayotte (et qui représentent près de 50% de la population) habitent dans ce type d’habitats précaires et souvent illégaux.

Durant les prochains jours, 350 cases seront donc détruites dans le quartier de Caro Bolé. "Les familles, résidant dans le quartier, ont été individuellement reçues par la mairie de Koungou afin de faire le point sur leur situation. Les personnes en situations régulières peuvent bénéficier d’un hébergement si elles le désirent", relate France Mayotte.

Un dispositif qui ne devrait pas profiter à la majorité des familles indique France Mayotte, puisqu’un grand nombre est en situation irrégulière, notamment des étrangers qui devraient faire l’objet de mesures de reconduite à la frontière.

Du côté de la préfecture, cette opération est préparée depuis plusieurs semaines avec la mairie " pour que le scénario cauchemardesque du décasage du quartier Jamaïque ne se répète pas ". En effet, en février dernier, cette opération avait provoqué une flambée de violences dans les quartiers voisins, " plongeant Koungou dans plusieurs jours d’enfer ".

Une fois cette opération terminée, le quartier de Caro Bolé devrait faire l’objet d’importants travaux de réhabilitation. " 550 logements collectifs et individuels seront construits sur l’emprise foncière, ils répondront aux règles du logement social et très social. Certaines nouvelles habitations seront en accession à la propriété. Des équipements de proximité sont prévus : équipements publics, commerces… ", détaille le journal.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : immigration , Mayotte , insalubrité , actu réunion , Actus Reunion , actualité réunion , Info Réunion , Informations Réunion

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis