Trois agents ont été mis en examen

Mayotte : une affaire de corruption au service des étrangers de la préfecture

photo imaz press

Un agent de sécurité et deux agents de la préfecture de Mayotte, membres du service des étrangers, ont été mis en examen pour corruption le vendredi 3 avril 2015. Ils sont soupçonnés d’avoir accéléré le traitement de certains dossiers en échange de contreparties.

C’est le procureur de la République Joël Garrigue qui l’a annoncé dans un communiqué rapporté par France Mayotte Matin : "Dans le cadre de leurs missions de lutte contre l’immigration clandestine, la police aux frontières et la préfecture de Mayotte ont constaté que certains agents affectés au service des étrangers acceptaient, moyennant des contreparties, d’accélérer le traitement de certains dossiers."

"L’enquête menée par la PAF a permis l’interpellation d’un agent de sécurité et de deux agents de la préfecture. Le parquet a ouvert une information et ils ont été mis en examen pour corruption vendredi dernier", a précisé le procureur, ajoutant que "les investigations se poursuivent, avec la pleine collaboration de l’autorité préfectorale, afin de mettre un terme à ce type de comportement au sein d’un service de l’État".

Selon France Mayotte Matin, "les agents de sécurité facilitaient l’entrée au bureau des étrangers à certaines personnes moyennant finances et les aiguillaient vers un guichet complice où là encore le sonnant et le trébuchant facilitait l’obtention de titres de séjours".

mots clés de l'article : Mayotte , préfecture , corruption , océan indien , immigration clandestine , titres de séjour , A la Une , Service des étrangers