Mayotte - L’agent secret invente un cambriolage

barge entre Grande Terre et Petite Terre à Mayotte

L’affaire avait fait grand bruit le week-end dernier comme l’avait raconté le Journal France Mayotte Matin dans son édition de mardi 10 juillet : un cambriolage dans les locaux de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), à Mayotte, un policier ligoté, deux armes de service dérobées et une mobilisation importante des forces de gendarmerie pour retrouver les coupables et les armes disparues. Tout ça pour rien ! En fait, le fonctionnaire de police de garde samedi dernier, et prétendument maîtrisé par deux cambrioleurs cagoulés, avait tout inventé.

Les enquêteurs de la gendarmerie ont rapidement cerné des incohérences et des invraisemblances dans le récit du policier qui a fini par reconnaître avoir monté ce scénario pour camoufler le vol de son arme de service.

Lire aussi - Mayotte - Des armes à feu volées dans les locaux des services secrets

Placé en garde à vue mardi pour des faits de dénonciation de crimes imaginaires et de vols aggravés, il a été déféré au parquet selon la procédure de "plaider coupable". Il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 3 ans d’interdiction d’exercer une fonction publique.  Quant à la disparition de son arme de service, cela fera l’objet d’une autre procédure. Une fin de carrière explosive pour ce fonctionnaire, arrivé à quelques mois de la retraite et qui comptabilisait 25 ans de carrière sans antécédents.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : vol , Mayotte , armes , condamnation , cambriolage , Actus Reunion , DGSI

à voir également en vidéo

suivez-nous