L’expulsion des huit migrants sri-lankais va pouvoir se poursuivre

Samedi 6 octobre 2018 - Arrivée d’un bateau avec huit migrants du Sri Lanka (Photo www.ipreunion.com)

Selon les informations de nos confrères de la 1ère, les huit migrants sri lankais arrivés illégalement samedi 6 octobre 2018 au Port à La Réunion et bloqués à Maurice depuis hier vont pouvoir poursuivre leur route. Après décision du Préfet, ils avaient été expulsés sur l’île soeur, escortés par la Police des Frontières (PAF) et ils devaient ensuite prendre un vol pour le Sri Lanka. Problème : cette partie du voyage se faisait sans escorte et aucune compagnie aérienne n’acceptait de prendre en charge seule les huit hommes, âgés de 16 à 30 ans. Impossible pour Les agents de la PAF de les accompagner puisqu’ils ne disposaient pas de visa pour l’Inde et le Sri Lanka.

Rapidement, la préfecture de La Réunion a dû activer une cellule de crise d'après la 1ère. Le Préfet a délivré en urgence des visas aux agents de la PAF pour qu'ils puissent poursuivre leur escorte jusqu'au Sri Lanka. Actuellement, les huit hommes serient en zone neutre.

La décision de renvoyer les huit hommes au Sri lanka aurait été prise dès lundi 8 octobre, au soir après que le Sri Lanka ait confirmé leurs identité et leur nationalité. Escortés par les hommes de la police de l'air et des frontièes, les Sri Lankais, ont décollé à 17h54 mardi 9 octobre à bord d'un vol en direction de Maurice.

Lire aussi => La préfecture renvoie les huit Sri Lankais dans leur pays

Là-bas, c'est très certainement la prison qui les attend. Selon les lois sri lankaise, quitter illégalement l'île est un délit. C'est d'ailleurs le sort qui devait être réservé aux 90 personnes interceptées par la marine du Sri Lanka au large des côtes le mardi 11 septembre 2018. Ils voyageaient illégalement dans un chalutier à destination La Réunion.

Lire aussi => 90 migrants sri-lankais arrêtés sur un chalutier à destination de La Réunion

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que La Réunion attirent des ressortissants du Sri Lanka. Le mercredi 21 mars 2018, six Sri Lankais ont été retrouvés en mer au large de Saint-Gilles. Ils étaient à bord d'un radeau bricolé et ont été retrouvés en bonne santé par le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage).

Lire aussi => Des Sri Lankais retrouvés en mer au large de Saint-Gilles

Ces six marins ont depuis demandé l'asile. La procédure est toujours en cours. Ce type de requête est fait rare à La Réunion, classée parmi les 12 départements français recevant le moins de demandes d'asile.

Lire aussi => La Réunion, loin d'être une terre d'asile

mots clés de l'article : maurice , réfugiés , préfecture , migrants , Sri Lanka , actualité de la réunion , Actus Reunion , Compagnies aérienne

à voir également en vidéo

suivez-nous