Le cyclone tropical évolue à 390 km des côtes (actualisé)

Belna : Mayotte en alerte orange

Mtotec

Le météore poursuit sa progression et s’intensifie. Le système, baptisé Belna, se trouve actuellement à 390 km au nord-est des côtes mahoraises et se déplace en direction du sud à 9 km/h. Le système est passé en cyclone tropical ce samedi à 10h avec des vents sur mer estimés à 130 km/h accompagnés de rafales à 185 km/h. Il devrait s’intensifier dans les prochaines heures, la préfecture de l’île aux parfums a donc déclenché l’alerte orange cela veut dire que la menace cyclonique se précise et qu’il peut y avoir un danger dans les 24 heures à venir. Belna devrait passer le cap du cyclone intense dimanche dans la matinée. A La Réunion cependant, pas d’inquiétude pour le moment, le système se trouvant actuellement à 1510 km de nos côtes. Seul impact : une forte houle ce samedi 7 décembre. (Photo : Mtotec)

Passage en alerte orange à Mayotte

Le point de Météo France à 14h

Le sspécialistes de Météo France précisent que Belna "se rapproche dangereusement de l'archipel des Glorieuses et qui devrait être impacter en fin de nuit prochaine. Le passage au plus près de Mayotte est envisagé en fin de journée de dimanche ou première partie de nuit de dimanche à lundi, à une distance qui reste à préciser. Si le scénario le plus probable table pour un passage à environ 110 km à l'Est de Mayotte, on rappelle que l'erreur moyenne de prévision de trajectoire à 36h d'échéance est de l'ordre de 120/130 km."

La trajectoire et l'évolution potentielles de Belna ces prochains jours

"Les prévisions de trajectoire indiquent une menace potentielle pour Mayotte pour la fin du week-end, avec un passage au plus près envisagé actuellement pour la fin de journée ou début de nuit de dimanche (8 décembre). Mayotte demeure pour le moment en situation de pré-alerte cyclonique." indiquent les spécialistes de Météo France.

Le scénario envisagé par les prévisionnistes

"Celui d'un passage du coeur du phénomène non loin à l'Est de Mayotte. Mais à cette échéance de quelque 48 heures, il reste une incertitude non négligeable sur la trajectoire prévue, de sorte que toutes les hypothèses, y compris la plus pessimiste, à savoir celle d'un passage direct sur Mayotte, restent envisageables.

Si l'intensité de Belna s'est stabilisée au stade de forte tempête tropical ce vendredi, le météore ne devrait pas en rester là, puisqu'il est prévu s'intensifier à nouveau franchement demain, avec une évolution probable en cyclone tropical. C'est donc un phénomène potentiellement dangereux qui pourrait se rapprocher de Mayotte.

La distance de passage au plus près sera déterminante, car le système sera plutôt compact (taille inférieure à la moyenne), avec une extension de la zone de vents forts relativement restreinte, de sorte que des conditions de vents réellement dégradées ne seront ressenties que si le centre du phénomène venait à passer à moins de 80 km de Mayotte."

Les conditions météorologiques

"Aucune dégradation des conditions météorologiques n'est à craindre avant la fin de journée de samedi. Les premières bandes nuageuses périphériques venant toucher Mayotte arriveront ensuite, amenant les premières pluies dans la nuit de samedi à dimanche. Les vents de sud-est commenceront dans le même temps de se renforcer, tandis qu'une houle cyclonique de nord-est commencera à déferler sur les côtes exposées.

Le degré de dégradation maximal des conditions météorologiques sera ensuite tributaire de la trajectoire finale suivie par le météore. Compte tenu de l'échéance encore assez lointaine et de l'incertitude sur la trajectoire, il est, en effet, encore trop tôt pour préciser la force maximale des vents amenés à concerner Mayotte, mais la possibilité que des conditions de vents cycloniques (i.e. des rafales supérieures à 150 km/h) puissent affecter l'île est une éventualité qui ne peut être écartée." indique Météo France.

En prévention, 70 pompiers spécialisés de la métropole et 40 autres venus de la Réunion seront sur place dès ce samedi a annoncé la préfecture de Mayotte.

Lire aussi : Tempête tropicale Belna : 40 pompiers réunionnais se rendent à Mayotte

L'État suit la situation

Dans un communiqué, les ministères de l'Intérieur et de l'Outre-mer indiquent suivre la situation de près

"Paris, le 6 décembre 2019 – Le préfet de Mayotte a décidé de placer le territoire en pré-alerte cyclonique depuis jeudi soir, compte tenu de la formation d’une tempête tropicale (" Belna ") dans l’océan indien à proximité de Mayotte.

A ce stade, il est encore trop tôt pour savoir si " Belna " touchera Mayotte et avec quelle intensité.

Le préfet de Mayotte a armé le centre opérationnel de la Préfecture et préparé les mesures qui conduiront, si le passage du cyclone est confirmé, à la mise à l’abri des populations vulnérables dans les établissements scolaires de proximité, en lien étroit avec le conseil départemental et les communes qui ont été réunis vendredi matin.

Le gouvernement est vigilant sur la situation. Des renforts de sécurité civile, en provenance de l’hexagone et de La Réunion sont en cours d’acheminement vers Mayotte, afin de renforcer les services de l’Etat mobilisés sur le terrain.

Le préfet de Mayotte est intervenu ce soir au Journal télévisé de Mayotte la 1ère afin d’informer les habitants sur les consignes à respecter en cas d’épisode cyclonique, le territoire de Mayotte n’ayant pas été exposé à un tel risque depuis 1984."

L'île aux parfums en alerte

Mayotte est, par ailleurs, sujette aux risques de submersions, alors que de fortes pluies pourraient impacter l'île dès ce samedi après-midi. La préfecture appelle donc à la plus grande prudence des habitants : ne pas s'approcher du rivage, ne pas entreprendre de sorties en montagne, préparer son habitation en nettoyant les. abords, stocker des outils dans un lieu accessible, et vérifier le bon fonctionnement des portes, fenêtres et volets.

Lire aussi : La forte tempête Belna "potentiellement très dangereuse pour Mayotte" selon Météo France

L'île aux parfums a en mémoire les précédents cyclones ou tempêtes qui l'ont déjà frappée, comme avec Kenneth en 2019, dont les rafales de vent avaient atteint Mayotte, mais aussi Hélène en septembre 2018 ainsi que le cyclone Ernest de 2005. Le plus marquant restant le cyclone Kamisy, passé très près de Mayotte le 10 avril 1984. Les dégâts liés au vent avaient été considérables.

Madagascar est également en alerte, les districts nord et nord-ouest de Madagascar sont en Avis d'avertissement. Les Comores pourraient être impactés dans une moindre mesure.

Pendant ce temps-là, pour Ambali

Ambali continue à péricliter. Classé cyclone très intense à 4h, vendredi matin, le système a été déclassé en forte tempête tropicale dans la journée de vendredi. Ce samedi après-midi Ambali est redevenue une tempête tropicale modérée.

"Après son intensification explosive d'hier, Ambali va désormais agoniser pendant les 24 à 36h prochaines heures avant de se dissiper totalement à environ 900 km au nord-est de La Réunion." indiquent les aficionados de météo de la page Actus Météo 974 avant de pousruivre "Ambali n'aura aucune influence significative sur les conditions météo à La Réunion et Maurice."

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : météo France , cyclone intense , Mayotte , tempête tropicale , alerte orange , actualité de la réunion , Actus Reunion , Belna