Qualité de l’air

Incendies en Afrique : les Hauts de La Réunion particulièrement impactés

photo RB imaz Press Réunion

L’Atmo Réunion, qui surveille la qualité de l’air de l’île, informe sur la concentration d’ozone dans les hauteurs de La Réunion. Suite à de nombreux incendies de végétation qui impactent actuellement l’Afrique et Madagascar, les polluants (dont l’ozone) sont transportés au Sud-Ouest de l’Océan Indien.

Depuis ce jeudi 7 août 2019, un voile brumeux s'est abattu sur La Réunion. Une situation habituelle pour cette période, alors que l'Afrique de l'Est et du Sud ainsi que Madagascar sont en proie à de nombreux incendies de végétation depuis quelques jours. Les poussières de brûlage sont apportées sur les Mascareignes via un flux d’alizé, à l'arrivée à La Réunion, cela donne cette légère brume.

Lire aussi : Un voile brumeux plane sur La Réunion

"Des fortes concentrations d'ozone sont enregistrées dans la zone Sud-Ouest de l’Océan Indien, en particulier en altitude au-dessus de La Réunion durant les périodes du mercredi 7 au vendredi 9 août" souligne l'Atmo. La station de de Bourg-Murat (Plaine des Cafres) en particulier a relevé des taux de concentration forts le 6 août à 18 heures. A partir du jeudi 8 à 18 heures, l'Atmo a constaté une tendance à la baisse de la concentration d’ozone en altitude, bien que ce phénomène de ‘smog’ régional perdure.

Mais pas de panique, si des taux très élevés de concentration d'ozone peuvent en effet impacter la santé, en particulier des enfants et des personnes fragiles, les taux actuels ne nécessitent pas de précautions particulières.

Le rapport complet est à retrouver sur ce lien.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Météo , Incendie , océan indien , actualité de la réunion , monoxyde de carbone , Actus Reunion , Smog , Qualité de l’air , Saturation de l’air , Ozone