Israël : des milliers de personnes manifestent leur soutien à Netanyahu

© afp.com - Jack GUEZ

Des milliers de personnes ont manifesté mardi soir à Tel-Aviv en soutien au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, inculpé la semaine dernière pour corruption, a constaté l’AFP.

"Netanyahu, le peuple est avec toi" et "Non a la dictature judiciaire", pouvait-on lire sur des affiches brandies par les manifestants.

Pour cette manifestation, la première depuis l'annonce de l'inculpation du chef du gouvernement israélien, le Likoud, son parti, avait organisé des bus de tout le pays.

Alors que des voix au sein du Likoud se sont élevées pour appeler M. Netanyahu à démissionner, notamment celle de l'ancien ministre Gideon Saar qui a exigé des primaires pour le poste de président du parti de droite, d'autres ministres l'ont clairement soutenu.

"Quand notre Premier ministre est attaqué sur tous les fronts, c'est le moment de s'unir et le renforcer", a affirmé sur sa page Facebook, la ministre de la Culture et des Sports Miri Regev, une proche de M. Netanyahu, présente à cette manifestation.

Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption, peut rester à son poste dans le "gouvernement de transition" actuel, a confirmé lundi le procureur général Avichaï Mandelblit, après des appels à la démission du chef du gouvernement.

Dans l'état actuel des choses avec un gouvernement de transition, il n'y a pas d'obligation juridique pour le Premier ministre de démissionner", a affirmé le procureur selon un communiqué de son bureau.

M. Netanyahu, 70 ans, a été inculpé le 21 novembre pour corruption, abus de confiance et malversation dans trois affaires différentes.

Au terme des élections anticipées d'avril, puis de septembre, M. Netanyahu n'a pas réussi à rallier 61 députés, seuil de la majorité parlementaire, pour former un gouvernement. Son rival, le centriste Benny Gantz a échoué également dans cette tâche et le président israélien Reuven Rivlin a dû la confier au Parlement lui-même.

Les élus doivent donc choisir entre trouver un nouveau Premier ministre capable de rallier une majorité ou mener le pays vers de troisièmes élections en moins d'un an avant le 11 décembre.

mib/hj

mots clés de l'article : politique , Israël