Monde par Pékin (AFP) , mercredi 21 juillet 2021 à 02:46

Intempéries en Chine : un barrage "peut céder d’un instant à l’autre"

image description
image description

L’armée chinoise a mis en garde mardi contre le risque imminent de rupture d’un barrage dans le centre du pays, soumis à des pluies diluviennes qui ont fait au moins trois morts.

Le commandement régional de l'Armée populaire de libération a expliqué dans un communiqué qu'une brèche de 20 mètres était apparue ce jour dans le barrage de Yihetan, à Luoyang, une ville d'environ 7 millions de personnes dans la région du Henan.

"Le barrage peut céder d'un instant à l'autre", avertit-il.

L'armée a annoncé avoir envoyé des soldats pour mener une action d'urgence comprenant le dynamitage et la déviation des crues.

Zhengzhou, immense métropole située à quelque 700 kilomètres au sud-ouest de Pékin, a elle été placée mardi en alerte rouge. Il s'agit du niveau d'alerte le plus élevé pour la météorologie en Chine.

La télévision nationale CCTV a montré des rues de la ville submergées par un immense courant d'eau boueuse, tandis que des habitants avec de l'eau jusqu'aux genoux poussaient leur véhicule dans des artères inondées.

Les services météorologiques de Zhengzhou ont évoqué les plus fortes précipitations en une journée depuis le début des relevés il y a 60 ans.

Selon le Quotidien du peuple, ces intempéries ont provoqué l'effondrement de maisons. Au moins une personne a trouvé la mort et deux autres sont portées disparues. Les médias locaux ont par ailleurs rapporté la mort de deux autres personnes après l'effondrement d'un mur. Aucun bilan officiel n'était disponible dans l'immédiat.

Les autorités ont fermé le métro, inondé, et supprimé des centaines de vols à l'aéroport de la ville.

- Métro inondé -

Des vidéos sur les réseaux sociaux, dont l'authenticité n'a toutefois pas été vérifiée, ont montré des passagers dans un wagon du métro, suspendus aux poignées, alors que l'eau leur arrive aux épaules, et d'autres debout sur les sièges.

Des images diffusées par la télévision publique CCTV ont montré par ailleurs de l'eau envahissant le quai désert d'une station de métro. Les pompiers de Zhengzhou ont indiqué sur le réseau social chinois Weibo que des passagers étaient secourus depuis des trains bloqués.

Un passager a raconté également sur Weibo que des secouristes avaient ouvert le toit de son wagon pour permettre l'évacuation, un par un, des passagers. D'autres images ont montré un passager assis sur le toit de son wagon à moitié submergé par les eaux dans un tunnel.

Plus de 10.000 personnes ont été préventivement évacuées ces derniers jours, ont indiqué mardi les autorités locales du Henan qui estimaient plus tôt dans la journée les dégâts à plusieurs millions d'euros.

Des inondations se produisent chaque été en Chine en raison des pluies saisonnières.

Mais la menace s'est accrue au cours des dernières années, en raison notamment de la construction de barrages ou de déviations de cours d'eau qui ont parfois coupé les connexions existant entre les rivières et les lacs adjacents, et empêché le trop plein d'eau de se répandre dans les plaines.

L'an dernier, des inondations records dans le sud-ouest du pays avaient ravagé des routes et provoqué l'évacuation de dizaines de milliers d'habitants.

mots clés de l'article : Intempéries , CHINE , inondations , barrage

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis