Retraites : la grève torpille le trafic SNCF et RATP, perturbations aussi dans l’aérien

© afp.com - CHRISTOPHE SIMON

Onze lignes de métro fermées à la RATP, plus de 90% des trains SNCF supprimés, des centaines de vols annulés, des lignes de bus à l’arrêt en région : les transports seront très fortement perturbés jeudi par les appels à la grève contre la réforme des retraites.

- SNCF: "Moins de 10%" -

"Avec moins de 10% du trafic habituel" jeudi "sur l'ensemble du réseau" SNCF, "très clairement, nous invitons nos clients à annuler leurs déplacements", prévenait mardi la directrice de la communication du groupe.

La mobilisation des cheminots "est plus forte qu'en 2018", lors de la grande grève contre la réforme ferroviaire, du jamais-vu depuis l'entrée en vigueur de la loi de 2007 sur le service garanti, notait Agnès Ogier.

Les TER seront les plus touchés par cette grève illimitée. Seulement 3% de ces trains régionaux circuleront en moyenne, voire aucun dans certaines régions. La Bretagne et l'Occitanie seront les plus affectées. Des autocars de substitution assureront 23% des liaisons habituelles.

Sur le réseau TGV, les axes Atlantique et Sud-Est seront les plus perturbés, avec 10% des trains en circulation. Il y aura un TGV sur six sur les axes Est, Nord et pour les Ouigo, un Eurostar sur deux et deux Thalys sur trois. Aucun TGV intersecteurs (province-province) ne roulera.

En Ile-de-France, 90% des Transilien (RER SNCF et trains de banlieue) seront supprimés, avec une desserte squelettique voire inexistante sur certaines lignes.

De même, 90% des trains Intercités resteront au dépôt. Vers la Normandie par exemple, il n'est prévu que deux allers-retours entre Paris, Rouen et Le Havre.

- Les transports urbains réduits -

Onze lignes de métro sur seize fermées, aucun RER (A et B) aux heures creuses: après le "coup de semonce" de la grève très suivie à la RATP le 13 septembre - un record de perturbations depuis 2007 -, le trafic sera encore plus perturbé sur l'ensemble du réseau francilien jeudi, au premier jour d'une grève là aussi illimitée.

Sur la ligne 9, un métro sur quatre est prévu, mais seulement entre les stations Nation et Mairie de Montreuil. Et uniquement aux heures de pointe, comme pour les lignes 4 (un métro sur trois) et 7 (un métro sur quatre), dont certaines stations seront fermées. Les lignes automatiques 1 et 14 circuleront normalement, au risque d'être saturées à certaines heures.

Le trafic sera normal sur la ligne Orlyval qui dessert l'aéroport d'Orly.

Dans le réseau de bus RATP, un tiers du trafic sera assuré. Il y aura un tramway sur trois aux heures de pointe sur certaines lignes, et toute la journée un tramway sur trois sur les lignes 7 et 8 ainsi qu'un tramway sur deux sur la ligne 6.

Le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a proposé de faire circuler des "cars Macron" dans "Paris intramuros et un peu au-delà, au nord et au sud de Paris".

A Strasbourg, le trafic sera interrompu sur quatre des six lignes de tram. De nombreuses lignes de bus seront également affectées. Des difficultés qui s'ajouteront à la suppression des arrêts dans le centre historique pour assurer la sécurité du marché de Noël.

A Lyon, les métros, tramways et funiculaires circuleront normalement alors que débute jeudi la Fête des lumières.

A Toulouse, les deux lignes de métro automatiques fonctionneront normalement et environ 60% du service tram et bus devrait être assuré.

A Bordeaux, l'opérateur TBM prévoit un "trafic extrêmement perturbé": la circulation des trois lignes de tram sera seulement assurée de 06H30 à 20H30 avec une fréquence de quinze minutes. Une quarantaine de lignes de bus seront à l'arrêt.

A Marseille, sur les deux lignes de métro, RTM prévoit une rame environ toutes les dix minutes entre 08H00 et 17H00. Pour les tramways, la fréquence pourrait être fortement allongée. Une grande partie des bus ne rouleront pas.

A Nantes, le tramway et une vingtaine de lignes de bus fonctionneront en service réduit. A Rennes, le métro ne sera pas touché, ni les navettes du festival Trans Musicales, contrairement à certains bus.

Le réseau lillois sera "fortement impacté", selon Transpole, qui prévoit une fermeture totale de la ligne 2 du métro et une "fréquence modifiée" sur la ligne 1.

- Aérien: le court et moyen-courrier touché -

À la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), l'USAC-CGT, deuxième syndicat chez les contrôleurs aériens et premier tous personnels confondus, appelle à faire grève jusqu'à samedi.

La DGAC a mis en place un service minimum dans les centres de navigation aérienne et certains aéroports. Mais elle a tout de même demandé aux compagnies aériennes de réduire pour jeudi de 20% leur programme de vols aux aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Chez Air France, le long-courrier ne sera pas affecté. En revanche, 30% des vols intérieurs et 15% des moyen-courriers prévus jeudi sont supprimés.

La britannique EasyJet renonce à "une partie" de son programme français pour jeudi et raye du programme 233 vols intérieurs et moyen-courriers.

L'irlandaise Ryanair annule également des vols, sans donner de précisions.

burs-er-esp/lum/cam

mots clés de l'article : social , transport , aviation , rail , Retraite , Grèves