Métropole par Paris (AFP) , vendredi 16 octobre 2020 à 19:02

Reprise de Bio C’Bon : le tribunal de commerce se prononcera le 2 novembre

image description
image description

Le Tribunal de commerce de Paris a prévu de rendre le 2 novembre son jugement concernant la reprise du distributeur spécialisé Bio C’Bon, placé en redressement judiciaire début septembre, a appris l’AFP vendredi de sources concordantes.

"Le jugement sera rendu le 2 novembre", a indiqué à l'AFP un représentant du personnel présent à une audience consacrée ce jour à l'examen des offres, information confirmée ensuite par le président de Biocoop Pierrick De Ronne et par l'avocate d'un des autres candidats à la reprise.

Biocoop, qui a été le premier prétendant à la reprise entendu par le tribunal de commerce vendredi matin, "est resté sur [son] axe qui est essentiellement le maintien de l'activité et la durabilité de l'emploi et de l'activité", a expliqué Pierrick De Ronne à l'AFP.

Plusieurs groupes convoitent le distributeur spécialisé, qui compte un peu plus de mille salariés et 120 magasins en France.

Biocoop, associé à un autre spécialiste du bio, Marcel&Fils, prévoit la reprise de 104 magasins sur les 120 que compte Bio C'Bon, mais "100% des salariés, dans les magasins, à la logistique ou au siège", soit 1.021 personnes (effectifs au 30 septembre 2020).

Il a en outre "augmenté substantiellement" le montant de son offre, à 17,5 millions d'euros. Cette donnée, le "prix de cession", est importante car elle permet notamment d'apurer le passif de Bio C'Bon, qu'un des repreneurs potentiels sondé par l'AFP évalue à rien moins que 240 millions d'euros.

Carrefour, de son côté, propose un prix de cession global de 60 millions d'euros, auquel s'ajoutent, selon cette même source, plus de 40 millions d'euros d'investissements. L'entreprise cotée en Bourse défend un projet de reprise large: 107 points de vente et au total 1.009 salariés repris ou reclassés.

Le groupe Zouari, franchisé du groupe Casino et actionnaire des surgelés Picard, chiffre le prix de cession global à 10 millions d'euros et prévoit de reprendre 120 magasins, soit 100% du parc, "100% du personnel des magasins" et "100% du personnel de la logistique et l'ensemble du personnel administratif", selon un courrier aux salariés consulté par l'AFP.

mots clés de l'article : distribution , entreprises , restructuration , acquisition , faillite

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis