Pour Patrick Cazal, " Nicolas Claire joue gros "

photo imaz press reunion

Depuis le 12 janvier 2018, l’équipe de France de handball participe au championnat d’Europe de handball. Avec 3 victoires, les experts se sont facilement qualifiés pour le tour principal qui débute ce samedi 20 janvier avec au menu la Suède, la Croatie et la Serbie. Pour Patrick Cazal, actuellement entraîneur du club de Dunkerque, la France " peut prétendre à une place en finale ". Quant à Nicolas Claire, il estime que le joueur réunionnais " joue gros " lors de ce championnat et qu’il pourrait profiter de la blessure de Timothey N’Guessan pour " gagner sa place en équipe de France ". Entretien.

Avec 3 victoires au tour préliminaire, l’équipe de France est qualifiée pour le tour principal. Que pensez-vous de ce parcours ?

C’est un parcours sans faute. Ils se sont sortis d’un premier match très compliqué contre la Norvège. L’équipe est allée chercher la victoire au mental. Le championnat d’Europe est très difficile, tant le niveau est relevé. Ils ont parfaitement su démarrer la compétition.

Les Experts affronteront la Suède, la Serbie et la Croatie lors de ce tour principal. Pensez-vous qu’ils parviendront à se hisser en demi-finale ?

C’est une équipe expérimentée. Je pense que la demi-finale est largement accessible, d’autant plus qu’ils attaquent ce tour avec un bonus de points grâce aux 3 victoires. Je pense que le match contre la Suède est déjà un match couperet. L’équipe qui gagnera sera déjà en demi-finale. Ce sera un match difficile car la Suède m’a fait une belle impression.

La France vient de perdre Thimothey N’Guessan, forfait pour tout le championnat suite à une blessure. C’est un coup dur ?

C’est clairement un coup dur. La France perd un joueur décisif dans un secteur de jeu où ils ne sont pas nombreux. Mais une blessure peut permettre à d’autres de se révéler, c’est le cas de Nicolas Claire qui pourrait davantage jouer et s’exprimer.

Vous pensez que cette blessure profitera indirectement à Nicolas Claire ?

Ce serait judicieux de le laisser entrer et jouer en tout cas. Il pourra ainsi se relâcher et se libérer. Nicolas a les moyens de s’exprimer au niveau international mais il manque de temps de jeu. Il est donc sur la retenue. On ne le voit pas s’exprimer comme dans son club, à Nantes. Physiquement et tactiquement, c’est un garçon qui a les arguments pour s’imposer comme un vrai patron. Il lui manque la dimension psychologique. Il peut être à la hauteur. Cette blessure peut lui faciliter cette intégration.

Pensez-vous que la France peut remporter ces championnats d’Europe ?

Elle reste une équipe qui peut prétendre à une place en finale voire même au titre. Mais il y a de grandes équipes en face, la Suède, l’Espagne ou encore le Danemark. Ça va se jouer à peu de choses dans le dernier carré. La régularité dans les buts sera un élément décisif, c’est peut être là que le talent et l’esprit d’un Thierry Omeyer pourrait manquer.

Pour en revenir aux handballeurs réunionnais, outre Nicolas Claire, voyez-vous d’autres jeunes intégrer l’équipe de France dans les années à venir ?

Il y’en aura d’autres, je l’espère. Il faut laisser aux jeunes Réunionnais le temps de grandir. Je vois notamment Benoit Kounkoud ou Melvyn Richardson qui ont les arguments pour postuler à une place en équipe de France. Quant à Nicolas, il joue gros lors de ce championnat. Il est arrivé à un certain âge et à une certaine maturité. Il faut qu’il marque ce championnat de son empreinte s’il veut s’installer durablement en équipe de France.

Ce championnat d’Europe met en pause la saison de handball. Comment s’annonce cette deuxième partie de saison pour Dunkerque ?

Nous sommes obligés de faire une préparation en vue de la deuxième partie de saison qui s’annonce très intéressante. L’effectif a été totalement renouvellé, nous sommes 5ème du championnat et toujours en lice en coupe. Nous sommes très satisfaits de cette première partie de saison et nous travaillons dur pour atteindre les places européennes. Ce qui serait un gros exploit.

mots clés de l'article : sport , handball , France , cazal , expert , Actus Reunion , nicolas claire

à voir également en vidéo

suivez-nous