Métropole par Perpignan (AFP) , dimanche 28 juin 2020 à 22:25

Municipales à Perpignan : Aliot (RN) revendique la victoire (à l’AFP)

image description
image description

Le député RN Louis Aliot, opposé en duel à Perpignan au maire LR sortant Jean-Marc Pujol, a affirmé dimanche à l’AFP avoir remporté l’élection municipale.

"D'après les chiffres dont je dispose, nous avons gagné. C'est un système qui s'écroule. Nous avons eu à Perpignan le même personnel politique aux manettes depuis 1959", a-t-il ajouté.

Selon les estimations de trois instituts de sondage, il l'emporterait avec de 53,1 à 54% des voix.

Si la victoire de M. Aliot se confirme, ce sera la première fois que l'extrême-droite s'empare de Perpignan. Avec ses 120.000 habitants, Perpignan deviendrait la deuxième grande ville à passer sous pavillon RN, après Toulon entre 1995 et 2001.

Au 1er tour, M. Aliot avait nettement viré en tête, avec 35,6% des voix, devant le maire sortant Jean-Marc Pujol (18,4%), l'écologiste Agnès Langevine (14,5%) et le député LREM Romain Grau (13%). Les deux derniers candidats s'étaient ensuite retirés pour constituer un "front républicain" face à l'extrême-droite.

En 2014, le maire sortant avait réussi à barrer la route à Louis Aliot, totalisant au second tour 21.786 voix (55%), soit 4.000 voix de plus que son rival lepéniste (17.744 votes, 45%).

Perpignan n'a connu depuis 1959 que trois maires, de droite: Paul Alduy (1959-1993), son fils Jean-Paul Alduy (1993-2009) et M. Pujol depuis 2009.

mots clés de l'article : élections , politique , municipales , France2020

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis