Disparition de Tiphaine Véron : la famille et une équipe française au Japon pour des recherches

© afp.com - Kazuhiro NOGI

Deux parents et cinq secouristes spécialisés dans les interventions en milieu hostile et isolé sont partis pour le Japon afin d’y mener des recherches sur la disparition fin juillet de la Française Tiphaine Véron, à la demande de la famille, indique une page Facebook de soutien à la disparue.

Ces secouristes de Moutain Medic Events se sont envolés mardi avec un frère et la soeur de Tiphaine Véron "afin de procéder à des investigations sur le terrain, dernière chance de retrouver des indices avant la saison des typhons", selon la page Facebook de cette société basée en Haute-Savoie qui se dit "spécialisée dans l’intervention en milieu hostile".

"Dans la province de Nikko (Japon) sur les contreforts du volcan Nantai-Zan, l'équipe de Mountain Medic évoluera en zone de montagne escarpée, dans des canyons et des zones humides", précise la même source.

Selon France Bleu et La Nouvelle-République, l'objectif de l'équipe d'experts envoyée au Japon pour 10 jours est d'aller fouiller les berges d'une rivière à Nikko, dans des zones encore non explorées par la police japonaise.

Tiphaine Véron, 36 ans, domiciliée à Poitiers, n'a plus été vue depuis le matin du 29 juillet à Nikko, cité très touristique du nord-est du Japon, quand la jeune femme, épileptique, avait quitté son hôtel pour aller se promener.

Le parquet de Poitiers a ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.

Mi-octobre, Sibylle Véron, la soeur de la disparue, avait interpellé dans la cour de l'Elysée le président Emmanuel Macron et le Premier ministre japonais Shinzo Abe pour exprimer son inquiétude, avant un déjeuner de travail entre les deux dirigeants.

mots clés de l'article : tourisme , France , Enquête , Japon , Disparition

suivez-nous