Métropole par Paris (AFP) , dimanche 11 octobre 2020 à 18:48

Croix gammées rue de Rivoli à Paris, un homme en garde à vue

image description
image description

Un homme a été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, soupçonné d’avoir tagué une vingtaine de croix gammées rue de Rivoli, dans le centre de Paris, a appris l’AFP auprès du parquet de Paris.

Une enquête pour "dégradations" a été confiée au service d’accueil et d’investigations de proximité (SAIP) de Paris-centre, a ajouté le parquet, confirmant une information du Parisien.

Selon une source proche du dossier, le suspect est un homme né en 1989 en Géorgie.

Taguées en rouge sur les colonnes des arcades de la rue de Rivoli, ces croix étaient visibles tôt dimanche matin sur des photos diffusées sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, la mairie de Paris a précisé que l'homme a été interpellé par "une équipe d'agents de la sécurité".

"Empêcher ces actes intolérables fait aussi partie de leur mission. Les équipes de nettoyage interviendront rapidement pour effacer toute trace de ces messages", a précisé la mairie.

Sur le même réseau social, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a évoqué d'"ignobles tags nazis en plein Paris" et dit "merci aux policiers pour la réactivité".

Selon les chiffres du Service central du renseignement territorial, les actes racistes ont augmenté de 38% en 2019.

En détail, ils sont en hausse de 27% pour les actes antisémites (687 actes), de 54% pour les actes anti-musulmans (154 actes) et de 130% pour tous les autres actes racistes (1.142 actes).

mots clés de l'article : Enquête , racisme , antisémitisme

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis