La Corée du Nord "proche" de son objectif nucléaire

Publiée par euronews (en français)

publié le 16 septembre 2017 - durée 1:30 - catégorie : actu

La Corée du Nord affirme être proche de détenir l’arme nucléaire, malgré les sanctions internationales. Pyongyang assure que l’objectif final serait de parvenir à un équilibre “des forces” avec les Etats-Unis.
Le tir d’un missile de portée intermédiaire, ce vendredi, a été un “succès”, qui a encore permis d’augmenter les “capacités nucléaires militaires” du pays, selon le leader nord-coréen Kim Jong-Un, Un tir à nouveau condamné par le conseil de sécurité de l’ONU qui demande à tous les pays de respecter les sanctions. “Le conseil de sécurité condamne le tir d’un missile balistique par la Corée du Nord, hautement provocateur”, a déclaré Tekeda Alemu, ambassadeur éthiopien aux Nations Unies. “Il souligne que tous les Etats membres doivent appliquer l’ensemble des résolutions du conseil de sécurité, pleinement, de manière exhaustive et pertinente”. La Russie, elle, voit dans cette escalade un “cercle vicieux”. “Nous estimons depuis un moment être dans un cercle vicieux”, affirme Vasily Nebenzya, ambassadeur russe aux Nations Unies. “Il y a une résolution, une provocation, une résolution, puis une autre provocation, et on assiste à ça… Beaucoup de gens ont soulevé le problème : on doit penser les choses autrement, à un certain stade”. Donald Trump a une nouvelle fois mis en garde la Corée du Nord ce vendredi, assurant que les Etats-Unis disposaient de “puissantes” options militaires pour répondre au “mépris” de Pyongyang “pour ses voisins et la communauté internationale”. La Chine exhorte les Etats-Unis à limiter les sanctions, pour renouer le dialogue. US warns of military option if North Korea nuclear and missile tests continue https://t.co/ApKCdcU88r— The Guardian (@guardian) 15 septembre 2017