théâtre
0

Pauline Bayle "Iliade"

L’Iliade : l’un des plus grands récits de l’Histoire, 24 chants, 15.337 vers. Et seulement six jeunes comédiens. L’audace de Pauline Bayle et de ses camarades de la Compagnie À Tire d’Aile semble sans limites. Son talent aussi. Dans la foulée de Julien Gosselin ou de David Bobée, ces nouveaux dramaturges s’attaquent aux grands mythes narratifs avec leurs mots d’aujourd’hui, armés simplement d’intelligence et de liberté.

Nous voilà donc invités à la guerre de Troie. Un accessoire, un geste, et les six interprètes changent ici de rôle sans prendre gare au sexe ou à la couleur de peau pour devenir Ulysse, Héra, Parocle ou Thétis. Et malgré ce dépouillement, on passe avec eux du rire à l’émotion ou l’effroi à mesure que progresse ce chant d’amour et de haine, de bataille affreuse en malédiction divine. Saisissante, cette mise en scène hyper contemporaine illustre le talent d’une génération dépourvue de complexes et assoiffée d’histoires et de mythes, qui se lance à corps perdu dans un théâtre sans frontières et sans artifices.