spectacle
0

Vincent Dedienne "S’il se passe quelque chose"

S’il fallait ne trouver qu’une qualité pour distinguer Vincent Dedienne dans la foule des humoristes-chroniqueurs vus à la télé, ce pourrait être la langue. Il peut comme ses confrères l’avoir fourchue et fleurie, mais avec une finesse sophistiquée jusque dans le phrasé qui donne à ses interventions un délicieux supplément d’élégance.

Complice de Yann Barthès dans Quotidien, il est accompagné à la scène et à l’écriture par un poids lourd d’un autre genre : le génial François (Professeur) Rollin. S’il se passe quelque chose… est une autobiographie où la dérision, l’absurde et l’érudition s’embrassent. Dans ce premier spectacle, entre one man show et pièce de théâtre, Vincent Dedienne creuse un sillon qui n’appartient qu’à lui, celui d’un humour grand public dénué de méchanceté et riche d’une passion cultivée pour le théâtre, le cinéma et la littérature. C’est un peu comme voir Marguerite Duras et Muriel Robin se tenir la main. La classe.