actu Réunion Dernière mise à jour : Aujourd’hui à 16h24
vous êtes ici : accueil » news » réunion
réunion Source : La Réunion (IPR) - Publié le 20/01/2011 à 10h00
6

Loi sur la restriction des médicaments à base de plantesLes tisanes en sursis

Les vendeurs de tisanes traditionnelles sont en danger. En effet, une directive européenne intitulée Traditional herbal medicinal products directive (THMPD traduire), visant à réglementer les phytothérapies traditionnelles, sera appliquée dès le 1er avril 2011. Les médicaments traditionnels à base de plantes devront faire l’objet de tests pharmacologiques et toxicologiques. Il s’agira de démontrer leur qualité, leur sécurité, ainsi que leur efficacité. Ceux qui seront proposés à la vente devront être accompagnés d’une fiche contenant des renseignements relatifs aux résultats des tests. Si les vendeurs de tisanes craignent cette directive, cette loi est en revanche bien accueillie chez les pharmaciens. Les médecins sont plus divisés sur l’application de cette directive.

Dès son entrée en vigueur début avril 2011, la directive THMPD n’autorisera que trois catégories de produits à base d’herbes médicinales sur le marché de l’Union européenne. La première catégorie comprendra les produits ayant obtenu une licence après avoir été testés cliniquement.

La seconde catégorie regroupera les produits qualifiés de« traditionnels » par la THMPD. La directive précise que ces préparations devront démontrer « au moyen d’une bibliographie scientifique détaillée, que le ou les composants (du) médicament sont d’un usage médical bien établi et présentent une efficacité reconnue ainsi qu’un niveau acceptable de sécurité ». Les produits répondant à ces caractéristiques pourront bénéficier, « compte tenu de leur ancienneté » souligne la THMPD, d’« une procédure d’enregistrement simplifiée ». Cependant, insiste la directive, « aucune dérogation ne devrait être prévue en ce qui concerne les essais physicochimiques, biologiques et microbiologiques ».

La troisième et dernière catégorie acceptera les produits ne revendiquant aucune vertu thérapeutique et n’étant pas utilisés à des fins médicales. Ce qui est le cas de toutes les herbes aromatiques.

La THMPD ne s’appliquera pas aux médicaments homéopathiques soumis à une autorisation de mise sur le marché.

Cette directive est bien accueillie par les pharmaciens. « Un dosage de tisane donné par un non-initié est dangereux. Cela a des effets irréversibles sur certains organes comme le foie, l’estomac et surtout sur les reins », déplore Claude Cheung-Lung, pharmacien spécialiste de plantes médicinales. « Les tisaneurs ne sont pas des professionnels de santé », lance-t-il.

Un abus de tisanes peut être « mortel » souligne le pharmacien. « Dans le nord de la France et en Belgique, une cinquantaine de personnes sont mortes à cause d’abus de ces plantes médicinales venant de Chine. Les personnes qui ont concocté les préparations se sont trompées de plantes. Le résultat a été catastrophique », déplore le professionnel de santé. Il rappelle qu’il est interdit de vendre en pharmacie des plantes non reconnues par la pharmacopée européenne. D’où sa sérénité face à l’entrée en vigueur de la THMPD. « Je prépare aussi des tisanes. Elles sont contrôlées et préparées par un professionnel de santé, moi en l’occurrence », ajoute-t-il.

À la question de savoir si cette directive est une action des lobbys pharmaceutiques pour éradiquer toute concurrence, la réponse de Claude Cheung-Lung est claire. « Je ne pense pas que les laboratoires soient derrière la THMPD. Ils ne craignent pas la petite concurrence des tisanes ». Pour lui, la raison d’être de cette loi est ailleurs. « Avec toutes les plaintes mettant en cause l’efficacité de certains produits dits miracles à base de plantes, l’Union européenne se devait d’agir. C’est pour protéger les gens de ces arnaques que cette directive a été créée », affirme-t-il.

Un avis que ne partage pas Agnès, vendeuse de tisanes au Petit Marché de Saint-Denis. « Les industries pharmaceutiques veulent notre mort », lance-t-elle. « On nous cherche toujours des ennuis. Jusqu’à preuve du contraire, les médicaments sont faits à partir de plantes non ? », remarque-t-elle. « Les autorités remettent en cause l’efficacité des tisanes, alors qu’on les utilisent depuis des millénaires. Cette directive est scandaleuse. Pourquoi ne fait-on pas le procès de ces médicaments dangereux sur la santé des gens ? », ajoute-elle en faisant référence au Médiator.

Agnès avoue qu’elle ne sait pas encore ce qu’elle compte faire après l’application de la THMPD. « L’avenir de notre métier est menacé c’est sûr. On verra bien ce qui nous attendra, mais de mon côté je ne me fais pas de soucis. Mes tisanes sont préparés par un tisaneur reconnu dans la profession. Il fait souvent des émissions de télé d’ailleurs », dit-elle.

Pour Olivier Vangrevelynghe, médecin à Saint-Denis, cette loi est « absurde ». « On veut restreindre le commerce des plantes médicinales, alors que la sécurité des médicaments n’est même plus garantie. Il devrait y avoir le même type de contrôle », dit-il.

Le docteur Shashi Bachun à un avis plus mitigé. « Je ne suis pas contre les tisanes, mais utilisé à tout va, elles deviennent dangereuses », déclare le président de la Csmf Jeunes médecins (confédération syndicale des médecins de France). « Je suis pour une prescription après avis médical », ajoute-t-il. Il déplore que des patients arrêtent leurs traitements médicamenteux pour ne prendre que des tisanes. « Il faut que les gens prennent conscience de ce risque. On retrouve souvent des malades dans des cabinets qui ont eu des complications à cause d’une trop forte consommation de tisanes, en particulier au niveau des reins et de la vessie », constate le médecin.


Samuel Irlepenne pour www.ipreunion.com
les réactions à cet article
le 19 mars 2011 à 16:09, par ALOBABAR
réagir

C’est tout de mème un peu gros a avaler.On dit que derrière chaque loi il y a un lobbie, celle ci est certainement loin de faire exeption a la règle.Quelle personne peut croire honnetement que cela ne cache pas des interets : Avec tous les produits chimiques qui sont impunement deverses dans nos assiettes et dans nos verres, apres les scandales generes par plusieurs medicaments (bien autorisés ceux la), voila que certaines personnes bien intentionnees commencent à se preocuper ce que les gens ingurgitent, et a quoi s’en prennent ils ? a des herbes utilisees par des medecines traditionnelles dont la toxicite est le plus souvent due aux produits chimiques utilises pour leur culture dans certains cas, ces memes produits utilises pour cultiver les fruits et legumes que nous avalons tous les jours. De qui se moque t’on ?

le 21 janvier 2011 à 18:15, par micette
réagir

Et puis quoi encore, déjà notre île n’est plus ce qu’elle était, on arrive, on s’installe, on impose et pour couronner le tout on nous dicte notre conduite et notre savoir faire, la tisane c’est ancrée chez les réunionnais, nos ancêtres, nos grands parents nous ont soignés depuis étant petits et personnes jusqu’ici est mort de ça
de toutes manières c’est bien avec les plantes qu’on fait des médicaments, façon chimique, mais moins kréol koulèr nout’ raçine ma boir touzour nout’ tizane traditions. a bon entendeur

le 21 janvier 2011 à 15:32, par zorro
réagir

médiator , hormone de croissante , sans oublié , des anti- inflamantoire des anti douleur qui actuellement pose probléme , se sont tous des médicaments que nos laboratoires pharmaceutique français ou europeen , nous on vendu depuis des années alors qu’il savait depuis longtemps que leur éffêt était dévastateur sur certain malade .tout ça avec la complicité de l’europe , aujourdhui cette même europe nous parle des danger des tisanes et de l’incompétance des tisaneurs. l’europe interdit la tisane , mais bizzarement tout les groupes pharmaceutique qui ont empoissonnés les europeen depuis des années en connaissance de causes "le profit passe avant l’homme " ne sont toujour pas mis a l’index par la justice europeen , eux qui sont enclin d’habitude a rendre justiciable tout les mafia du monde , la razia d’un petit nombre de nanti europeen sur le bizzness de la santé ne les tracasses pas , des centaine de mort du a des complication médicamenteux , des centaine de mort passé sous silence .sacrifié pour le profit et la vision mercantile de quelque actionneurs et spéculateurs europeen ..

le 21 janvier 2011 à 13:33, par sa sufi !
réagir

J’aimerais que l’on établisse un ratio entre les décès dûs aux plantes médicinales et les décès dûs à la pharmacopée allopathe même si nos tisaneurs ne sont pas de véritables professionnels de la santé. Sans doute auraient-ils intérêt à se professionnaliser pour ne pas se faire piquer le marché par les faiseurs de pillules "miracle". L’industrie pharmaceutique ne sait plus quoi inventer pour faire encore plus de profit !

le 21 janvier 2011 à 07:06, par contre la tisane
réagir

Ben oui ce sont avant tout des laxatifs, soi disant permettant de lutter contre soi disant toutes les maladies.

Bien sur si on boit du thé ou du café on sait ce que l’on fait ( quoi que ) mais d’autres plantes ont des propriétés bien plus néfastes.

Il faut savoir que les molécules ou principes actifs des médicaments sont issus des plantes pour bon nombre d’entre eux et que certains sont des poisons.

Sur les marchés on voit des types parfaitement incultes vendre des plantes à tour de bras, la maladie à la mode étant "le diabète" et bien sur ces commerçants vont utiliser le scandale du "médiator" pour asservir leur cause et s’assurer les bonnes grâces des patients déjà très sceptiques vis à vis de la médecine traditionnelle.

J’ai mal au ventre je bois une tisane, le docteur aurait pût diagnostiquer une occlusion ou une angine de poitrine. J’ai une éruption cutanée, du "guéri vite" alors qu’il s’agit d’une mycose ou d’une parasitose (contagieux). On me diagnostique un diabète, on me propose ( entourage )de boire ma tisane et on m’ampute la jambe ou je deviens aveugle.

On continue de prendre les médecins, les pharmaciens et les professionnels de santé pour des guignols, en refusant de lâcher quelques euros pour sa santé et on achète des tisanes à des charlatans et il y a encore des gens pour défendre cela !!

le 20 janvier 2011 à 21:40, par NINA
réagir

Je suis agréablement surprise de voir que je ne suis pas la seule à penser que les labos ont tellement peur que les gens qui prennent les tisanes ne soient plus malades et donc n’achètent plus leurs "médicaments" !!!!!

le 20 janvier 2011 à 16:22, par bourbonmehari
réagir

Tout à fait d’accord avec ta réaction, le sceptique. Puis depuis quand les pharmaciens sont-ils médecins, alors qu’ils ne sont que de plus en plus commerçants ???
Je connais aussi des médecins qui refusent de faire des points de suture sous prétexte qu’ils ne supportent pas la vue du sang, mais ce n’est pas la question du jour.
le fait de vouloir établir des directives de vente et d’utilisation des tisanes est à seul but d’ouvrir le marché aux laboratoires.
Arrêtons tout ceci, et laissons les personnes user de ces tisanes si elles pensent que c bon pour elles.
une liste des tisanes avec les conditions d’utilisation, oui,
une directive aussi précise et "tordue", non !!!!!!

le 20 janvier 2011 à 16:04, par Manuel974
réagir

On se moque de nous, où je crois que c’est une blague ! Réveillez moi svp. Après les exploreurs marrons, les plagistes de chansons, voici maintenant les grand docteurs !!! Quand on sait aujourd’hui le nombre de médicaments retirés de la vente sous pression polémique, ne venez me dire que la tisane de Grand Mère va être interdite. Peuple réunionnais révéillons nous !!!!!! Qui sont les imposteurs ?
On finira par ne plus pouvoir relever le pantalon a force !!!!!!!!!

le 20 janvier 2011 à 15:19, par totoche
réagir

cette directive europpeenne ne nous concerne pas , primo la reunion est un département insulaire ultra périphérique , mr le president sarko a demandé que la reunion se lance dans un développement endogéne , nos tisaneurs 974 sont des representants de se souhait de développement endogéne , de plus la reunion 974 posséde un outil formidable de recherche scientifique et médicamenteux ,doit on faire confiance a l’europe sur ces sujets ou la santé des personne sont en jeux .alors que divers scandale médicale dont le plus célébre est le MEDIATOR nous pête a la figure ? ACTUELLEMENT IL Y A 99 MEDICAMENT europeen ou français qui pose de gros probléme de santé publique du a leur éffet extrémement néfaste sur la santé , cette interdiction de tisane sent le complot des grands firme de médicament europeen . peut on faire confiance est des gens qui sont INCAPABLE DE BALAYER DEVANT LEUR PORTE ET QUI NOUS VEND OU NOUS ONT VENDU DEPUIS DES ANNEES DES MEDICAMENT DANGEREUX QUI ONT POUR LA PLUPART ENTRAINER MORT D ’HOMME . tout ceci n’est qu"une guerre économique car de plus en plus de médicament vont étres déremboursé , des mutuel de plus en plus chér , le pauvre qidam qui a trimé toute sa vie pour une retraitre de misére il se tourne et se retourne donc vers la tisane de mémé .et personne n’est mort en buvant une tisane , mais des milliers sont mort a buvant un médicament avec effet indésirable . encore une foi l’europe a tort comme il a tort de vouloir maintenir l’euro qui appauvrit de plus en plus le simple quidam .que nous somme . le seul endroit ou la crise financiere perdure c’est dans la zone euro . une europe qui se dit puissante et qui a peur des ses tisaneurs il n’y pas de doute l’europe médicamenteux se merdoie , financierement l’europe elle est au fond du trou .. 7 pays europeen déja ruiné. le france sera le prochain .. donc .nos tisaneurs ont encore de l’avenir dans le 974 ..

le 20 janvier 2011 à 14:06, par la fournaise
réagir

il faut se dire et personne ne l’a encore compris, nous sommes dans un système qui est fait que pour le fric. Les laboratoires vont encore s’engraisser ce serait bien qu’ils arrêtent de nous vendre des médicaments qui nous tuent. Maintenant ils veulent s’accaparer le splantes médicinales. Les labo sont gourmands et ceux qui les dirigent aussi, c’est comme les gros céréaliers qui vendront les graines (futurs OGM) à ceux qui n’en auront plus. Cest toujours uen poignée d’individus qui mènent la planête qui vont nous affamer et rien que pour le fric, la rentabilité à tout prix, réagissons

réagissez à cet article

ceci nous permet de contrer l'envoi automatisé de messages indésirables

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaitra qu'après avoir été validée par un administrateur.

à lire aussi - actualité à la Réunion
plus d’articles