Repéré en 2015 par Booba, il intègre l’écurie 92i de ce dernier et signe dans la foulée sur une major. Prolifique, le Bruxellois a sorti en moins d’un an deux classiques instantanés, Batterie faible et Ipséité, déjà certifiés plusieurs fois platine. Pure trap, afro-pop, bangers électro, aucun style ne semble le rebuter et c’est cette variété qui fait sa force. Côté flow, le bonhomme est techniquement au-dessus de la moyenne, tour à tour percutant et nonchalant, ses paroles sont d’une poésie froide et sombre, contrastant souvent avec la musicalité des productions. Le nouveau boss du rap francophone, assurément.

On vous a sélectionné le meilleur :

Le 10/03 à 21h30 au festival des Francofolies