Paul Greengrass

Né le 13 août 1955
à Cheam

Il s’intéresse particulièrement à la situation en Irlande du Nord, un thème que l’on retrouvera dans son troisième film proche du documentaire, Bloody Sunday (2002), sur la marche en Irlande du Nord pour les droits civils du 30 janvier 1972. En tant que journaliste, il couvre les conflits pour l’émission d’actualités d’ITV, World in Action, et remportera un BAFTA Award. Mais son premier long-métrage remonte à 1989. Il s’agit d’un film de guerre Resurrected, qui reçoit le Prix Interfilm et l’OCIC Jury Award au Festival de Berlin. Il faudra ensuite attendre 1998 pour qu’ il réalise son deuxième film, la comédie dramatique Envole-moi. Le film obtient le Prix du meilleur film étranger au Festival du Film de Bruxelles. En 2002, il écrit et réalise Bloody Sunday et reçoit l’Ours d’or du Festival de Berlin. Par la suite, les producteurs de La Mémoire dans la peau (2002) lui confient la suite de ce thriller à succès, La mort dans la peau. Le film met en scène Matt Damon et rapporte plus de 175 millions de dollars de recette au box-office américain et plus de 380 millions de dollars dans le monde. Ce succès le pousse à réaliser le troisième volet des aventures de Jason Bourne, La Vengeance dans la peau (2007) et un autre film avec Matt Damon, Green Zone (2010). Entre temps, il réalise également Vol 93 (2006), sur les événements du 11 septembre 2001, nommé à l’Oscar du meilleur réalisateur et au David Lean Award de la meilleure mise en scène. En 2013, il met en scène Tom Hanks dans le haletant Capitaine Phillipps, dont l’histoire est basée sur la prise d’otage du navire Maersk Alabama par des pirates somaliens en 2009. En parallèle, le touche-à-tout écrit et réalise plusieurs téléfilms sur des sujets sociaux et politiques, dont Omagh (2005), relatant l’attentat le plus meurtrier du conflit nord-irlandais commis par le Real IRA, ainsi que de nombreux documentaires. Il est également, avec Peter Wright (ancien directeur adjoint du MI5 britannique), le co-auteur du best-seller Spycatcher (1987). En 2016, Paul Greengrass réalise pour la troisième fois un épisode de la saga Jason Bourne, toujours avec Matt Damon dans la peau de l’espion amnésique le plus célèbre de la planète. Filmographie : 2016 : Jason Bourne 2013 : Capitaine Phillips 2009 : Green Zone 2007 : La Vengeance dans la peau 2006 : Vol 93 2004 : La Mort dans la peau 2002 : Bloody Sunday 1999 : The Murder of Stephen Lawrence (Téléfilm) 1998 : Envole-moi 1997 : The Fix (Téléfilm) 1996 : The One That Got Away (Téléfilm) 1995 : Kavanagh (Série TV) 1994 : Open Fire (Téléfilm) 1993 : When the Lies Run Out (Téléfilm) 1989 : Resurrected Récompenses : 2007 : National Society of Film Critics Awards du Meilleur réalisateur pour Vol 93 2007 : London Critics Circle Film Awards de la Production Anglaise de l’année et du Directeur de l’année pour Vol 93 2007 : Kansas City Film Critics Circle Awards du Meilleur réalisateur pour Vol 93 2007 : Evening Standard British Film Awards du Meilleur film pour Vol 93 2007 : Prix David Lean aux BAFTA Awards pour la réalisation pour Vol 93 2006 : San Francisco Film Critics Circle du Meilleur réalisateur pour Vol 93 2006 : Kansas City Film Critics Circle Awards du Meilleur réalisateur pour Vol 93 2006 : Los Angeles Film Critics Association Awards du Meilleur réalisateur pour Vol 93 2005 : BAFTA Awards du Meilleur épisode dramatique pour Omagh 2004 : Meilleur scénario et Meilleur film européen au Festival de San Sebastián pour Omagh 2003 : IFTA Awards du Meilleur scénario et film pour Bloody Sunday 2002 : Prix du public au Festival du film de Sundance pour Bloody Sunday 2002 : Hitchcock d’or au Festival du film britannique de Dinard pour Bloody Sunday 2002 : British Independent Film Awards - meilleur réalisateur pour Bloody Sunday 2002 : Ours d’or et prix du jury oecuménique au Festival international du film de Berlin pour Bloody Sunday 2000 : BAFTA Awards du Meilleur épisode dramatique pour The Murder of Stephen Lawrence 1999 : Meilleur film européen au Festival international du film de Bruxelles pour Envole-moi