Secrets de tournage : Quelques minutes après minuit 7 janvier 2017

Nouveau film de Juan Antonio Bayona, le futur réalisateur de "Jurassic World 2", "Quelques minutes après minuit" a débarqué dans les salles obscures cette semaine. L’occasion pour nous de vous en dévoiler trois secrets de tournage.

# "Quelques minutes après minuit" est l’adaptation d’un roman jeunesse éponyme de Patrick Ness mais dont l’histoire a été imaginée par la romancière Siobhan Dowd. Cette dernière est décédée d’un cancer avant d’avoir pu la coucher entièrement sur papier. Ness s’est donc inspiré de ses premiers écrits pour en tirer le livre adapté au cinéma par Juan Antonio Bayona. Ce n’est d’ailleurs pas la seule oeuvre de l’auteur à intéresser Hollywood puisque Doug Liman a signé pour mettre en scène l’adaptation d’un autre de ses romans, "Chaos Walking", qui aura pour stars l’héroïne de Star Wars, Daisy Ridley, et l’interprète de Spider-Man, Tom Holland.

# Comme c’est de plus en plus le cas sur les tournages, le réalisateur a tenu à utiliser le moins d’effets spéciaux possible pour créer la créature doublée par Liam Neeson. Ainsi, près de trente artistes ont travaillé pendant trois mois pour construire la tête, les épaules, les bras, les mains et les pieds du monstre. "Le cou est pourvu de systèmes hydrauliques pour permettre à la tête de bouger et d’être manoeuvrée par une seule personne à l’arrière en utilisant une sorte de volant. (...) La tête, les épaules, les pieds, les bras et les branches sont principalement en mousse expansée. Il a fallu la tailler, la brûler, la sculpter, la peindre et lui donner de la texture pour que tous les membres du monstre ressemblent aux éléments d’un arbre", explique le chef monteur du film.

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/autres/quelques-minutes-apres-minuit-bande-annonce-vf-CNT000000tJ3SY.html"]

# Alors qu’on peut encore la découvrir dans la peau de Jyn Erso dans "Rogue One : A Star Wars Story", Felicity Jones joue ici un personnage très différent de celui de la rebelle intergalactique, à savoir la mère malade du jeune héros. L’actrice, que le cinéaste a choisie après l’avoir vue dans "Une merveilleuse histoire du temps", a rencontré des médecins spécialistes du cancer pour se préparer à son rôle. Elle a également rendu visite à des femmes en pleine chimiothérapie et a perdu du poids pour rendre la maladie de son personnage plus crédible.

autres actualités