Salma Hayek, victime de Weinstein : "Harvey est mon monstre" 14 décembre 2017

L’actrice rejoint la longue liste des victimes du célèbre producteur hollywoodien, au même titre qu’Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow et bien d’autres.

Une de plus. Après Rose McGowan, Asia Argento et Judith Godrèche, Salma Hayek est la dernière actrice à s’exprimer sur [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/un-grand-producteur-hollywoodien-accuse-de-harcelement-sexuel-CNT000000PGpom.html"]les agissements du producteur Harvey Weinstein. La comédienne de 51 ans a profité d’une tribune offerte par le prestigieux New York Times le 12 décembre 2017, pour faire porter sa voix et dénoncer à son tour les violences que le désormais ennemi public numéro un d’Hollywood lui a fait subir par le passé.

"Un père aimant et un monstre"

"Harvey Weinstein était un cinéphile passionné, (...) un père aimant et un monstre. Pendant des années, c’était mon monstre", débute ainsi la déclaration. Les faits se seraient produits lors de la production du biopic "Frida", dédié à l’artiste mexicaine du même nom. Harvey Weinstein assurait la production du projet, via sa société Miramax. Salma Hayek détenait les droits d’adaptation de l’histoire et coproduisait le film en plus d’y jouer. [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/affaire-weinstein-et-si-le-tout-hollywood-etait-au-courant-CNT000000Q29fG.html"]Le magnat du cinéma lui aurait alors fait de multiples avances déplacées, et voyant qu’elle ne céderait jamais, aurait entrepris de la remplacer dans le rôle titre et d’interrompre le tournage.

[EMBED url="Frida-bande-annonce-2003-CNT000000NVLWN.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://cineday.orange.fr/bandes-annonces/Frida-bande-annonce-2003-CNT000000NVLWN.html"]

"À ses yeux, je n’étais pas une actrice, ni une personne. J’étais une chose, un corps (...). Pour lui, mon nom d’actrice n’était pas assez fort et j’étais une productrice incompétence." Un bras de fer musclé se joua donc entre l’actrice-coproductrice et Harvey Weinstein, qui usa de tous les stratagèmes pour que le projet ne voie pas le jour. La suite, on la connait : un Oscar pour l’actrice principale, précédé d’un succès critique et populaire pour le film.

autres actualités