Oscars 2017 : Deadpool a-t-il vraiment ses chances ? 12 janvier 2017

Si Ryan Reynolds a vu le Golden Globe du meilleur acteur lui échapper au profit de Ryan Gosling, son super-héros fétiche semble malgré tout avoir la cote à Hollywood. À tel point que beaucoup imaginent déjà "Deadpool" dans la course aux Oscars. Mais le film de Tim Miller a-t-il vraiment ses chances ?

"Deadpool" sera-t-il le premier film de super-héros à se faire une place au soleil en réussissant à se hisser jusqu’aux catégories principales des nominations aux prochains Oscars ? Rien n’est moins sûr, mais l’hypothèse prend en tout cas de plus en plus d’ampleur sur la toile. Il faut dire que le film de Tim Miller, au-delà d’avoir séduit le public en masse, ne manque pas d’atouts, bénéficiant notamment d’un interprète à son meilleur et d’un scénario remarquable d’audace. Et si la récente nomination de Ryan Reynolds aux Golden Globes a autant surpris que ravi les cinéphiles, celle-ci semble surtout avoir ouvert la voie à d’autres aspirations, avec, en ligne de mire, la prestigieuse cérémonie des Oscars.

L’outsider préféré d’Hollywood

Sans prétention à l’origine, "Deadpool" trace doucement mais sûrement son sillon aux côtés des favoris de cette saison des récompenses. Outre les Golden Globes en effet, le long-métrage consacré au Mercenaire Dissert vient d’être retenu coup sur coup dans la liste des candidats aux WGA et aux PGA. Pour les non-initiés, les premiers trophées sont remis par le syndicat des scénaristes tandis que les seconds sont décernés par celui des producteurs. Le super-héros se voit ainsi prétendre au titre de meilleur film de l’année, à l’instar de pointures telles que "La La Land", "Moonlight" ou "Manchester by the sea", s’imposant parmi les nommés alors même que d’autres favoris comme "Silence" ou "Jackie" n’y figurent pas.

Et si les Producers Guild Awards font rarement un sans-faute dans leur sélection, ils restent toutefois un bon indicateur quant à la liste des potentiels nommés à l’Oscar du meilleur long-métrage. Notons également que ces dix dernières années, les PGA ont récompensé à neuf reprises le futur lauréat de la prestigieuse statuette dorée. De là à imaginer voir "Deadpool" rejoindre la poignée de prétendants à l’Oscar du meilleur film, il n’y a donc qu’un pas.

Une réalité plus complexe

Pourtant, si l’on se fie aux statistiques, il ne fait pas bon être une production super-héroïque pendant la saison des récompenses. L’Académie des Oscars réserve, en effet, généralement ses catégories principales à un cinéma moins commercial, relayant les blockbusters inspirés de comics aux catégories techniques telles que les effets spéciaux, le maquillage ou encore les décors. Si une citation de "Deadpool" au rang de meilleur film de l’année semble donc assez peu réaliste, il est cependant tout à fait envisageable de voir le long-métrage se rattraper parmi les nommés à l’Oscar du meilleur scénario adapté, ainsi que dans la catégorie du meilleur acteur.

[EMBED url="Deadpool-bande-annonce-vf-VID00000020ytJ.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://video-streaming.orange.fr/cinema/Deadpool-bande-annonce-vf-VID00000020ytJ.html"]

À l’heure actuelle, seul Heath Ledger fut à la fois nommé et lauréat d’un Oscar grâce à un film de super-héros ("The Dark Knight, Le Chevalier Noir"). "Deadpool" pourrait en tout cas offrir à Ryan Reynolds sa première nomination au trophée. Ce qui serait, en soit, déjà une sacrée récompense lorsque l’on sait combien le comédien s’est battu pour mettre le projet sur pied. Réponse le 24 janvier prochain.

autres actualités