Margot Robbie a reçu des menaces de mort après Suicide Squad 5 janvier 2018

Alors qu’elle s’apprête à incarner une célèbre patineuse artistique sur le grand écran ("Moi, Tonya", sortie le 24 février 2018), l’actrice australienne est récemment revenue sur le rôle qui lui a apporté autant de notoriété que de soucis : celui de Harley Quinn dans le film consacré aux super-vilains de DC.

Malgré des critiques désastreuses, qui ne l’ont toutefois pas empêché d’engranger près de 750 millions de dollars au box-office mondial, [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/harley-quinn-margot-robbie-retrouvera-bientot-le-personnage-CNT000000NoEFw.html"]"Suicide Squad" a offert à Margot Robbie une notoriété à laquelle elle ne s’attendait pas, avec ses bons comme ses mauvais côtés... Ainsi confie-t-elle auprès du Hollywood Reporter, dans un article publié le 4 janvier 2018 sur son site, avoir non seulement eu son lot de harceleurs mais aussi avoir [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/jean-dujardin-menace-de-mort-a-l-epoque-de-the-artist-CNT000000JpHBa.html"]reçu des menaces de mort. Et d’affirmer qu’elle aurait apprécié qu’on la prévienne : "Vous vous apprêtez à être dans l’adaptation d’un comic book ; maintenant voilà le pire scénario d’à quel point ça peut devenir énorme et effrayant."

Le prix de la réussite

Margot Robbie raconte ce qu’elle a dû apprendre sur le tas : "Quand vous recevez ces menaces de mort, il vaut mieux avoir recourt à une équipe de sécurité qui se renseigne sur le passé de la personne qui les a envoyées (...) parce que vous aurez besoin de savoir si vous avez besoin de sécurité pour aller à certains événements."

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/cinema/suicide-squad-bande-annonce-vf-VID00000020QxJ.html"]

Un aspect du succès à ne pas prendre à la légère, d’autant qu’"à chaque fois que vous faites une telle vérification d’antécédents, ça vous coûte 2 000 dollars", précise l’actrice. Et de conclure : "J’aurais juste souhaité que quelqu’un m’ait expliqué les choses en amont. Je n’aurais pas eu d’amertume quant à la position dans laquelle je me suis retrouvée parce que j’aurais su dans quoi je m’engageais."

autres actualités