Maman, j’ai raté l’avion : peut-on vraiment survivre aux pièges de Kevin ? 28 décembre 2016

Comédie culte régulièrement diffusée sur le petit écran à la période de Noël, "Maman, j’ai raté l’avion" amuse toujours autant 26 ans après sa sortie. Seul dans sa grande maison, le jeune Kevin McCallister s’y défend d’un duo de cambrioleurs en imaginant de nombreux pièges. Des inventions qui dans la réalité auraient pu avoir des conséquences dramatiques !

Sur sa chaîne Youtube VSauce3, le spécialiste de la vérification de faits scientifiques en rapport avec la pop culture, Jake Roper, s’est récemment attaqué à "Maman, j’ai raté l’avion". Le jeune homme a alors analysé les pièges créés par le jeune Kevin, interprété par Macaulay Culkin, pour défendre sa maison des voleurs incarnés par Joe Pesci et Daniel Stern. Et le verdict est sans appel : dans la vraie vie, les actions du garçon auraient tué les deux casseurs flotteurs.

Eh oui, le héros de notre enfance est un tueur en puissance ! Le coup des pots de peinture attachés à une corde et balancés dans les escaliers depuis le premier étage de la maison familiale, par exemple, est le piège le plus dangereux inventé par le gamin. Selon la vidéo, les pots de 6 kg lancés à environ 30 km/h pour une force de frappe correspondant à deux coups de poing de Mike Tyson, soit six fois la force nécessaire pour casser un nez, reçus en pleine face provoqueraient... la mort.

La mort rôde

Mais ce n’est pas la seule agression du petit McCallister qui aurait pu provoquer des dégâts irrémédiables chez ses assaillants. Le Youtubeur a également testé le coup de pied de biche en pleine poitrine et le résultat n’est pas joli-joli. Une barre de 2,26 kg lancée à 20,9 km/h sur un thorax pourrait briser des côtes et perforer les poumons et le coeur. Difficile donc d’y survivre.

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/cinema/bande-annonce-maman-j-ai-rate-l-avion-VID0000001F3nF.html"]

Dans une autre vidéo, Roper et l’ingénieur mécanique Mark Rober ont testé le coup de chalumeau sur le crâne. Si cette attaque ne serait pas forcément fatale, elle provoquerait tout de même une brûlure au troisième degré en moins d’une seconde, mettant l’os à vif en deux à trois seconde. Ce qui selon la vidéo, nécessiterait ensuite "une bonne reconstruction". En somme, malgré son visage d’ange, il ne vaudrait mieux pas se frotter à Kevin dans la réalité !

autres actualités