Carole Bouquet : son coup de gueule contre les inégalités de salaires au cinéma 5 mars 2018

Sur France 2, le 4 mars 2018, l’actrice a fait part de son indignation quant aux disparités salariales que l’on rencontre dans le milieu du 7e art.

Ce dimanche 4 mars, quelques jours après la cérémonie des Césars, Laurent Delahousse a reçu Carole Bouquet. [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/carole-bouquet-a-60-ans-retour-sur-3-films-marquants-de-sa-carriere-CNT000000Mk3cB.html"]La comédienne de 60 ans est venue évoquer son combat pour la protection des plus jeunes, mais contexte oblige, le journaliste n’a pu s’empêcher d’aborder le sujet [LINK url="https://cineday.orange.fr/actu-cine/un-grand-producteur-hollywoodien-accuse-de-harcelement-sexuel-CNT000000PGpom.html"]des mouvements #Metoo, #Balance ton porc", et bien entendu la question l’égalité femme-homme dans le monde du cinéma.

"Nous sommes beaucoup moins payées"

Un concept qui, selon l’actrice, n’existerait pas. "Ce n’est pas du tout le cas !", informe-t-elle, avant d’ajouter : "Nous (les femmes) sommes beaucoup moins payées, même si on a un rôle plus important." Une situation que Carole Bouquet ne connaît que très bien, puisqu’elle l’a elle-même vécue : "Vous savez, il y a longtemps, pour ’Trop belle pour toi’, j’avais demandé des droits sur les cassettes. J’étais bien évidemment moins payée que tout le monde, et on m’avait répondu : ’Mais enfin, Carole...’"

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/des-quotas-pour-plus-de-femmes-au-cinema-surement-pas-repond-carole-bouquet-VID0000002yOZ9.html{"]

Ce fut également le cas sur le film "Lucie Aubrac", récit de la vie de la célèbre résistante dans lequel l’actrice tient un rôle majeur. "Dans Lucie Aubrac, je suis nettement moins payée qu’un acteur qui joue mon mari, et que j’adore, qui est Daniel Auteuil. Beaucoup, beaucoup moins. Mais c’est partout pareil ailleurs", raconte la star de la série "La Mante", qui soutient avec par ailleurs que "des progrès immenses (sont) à faire pour que la parole des femmes soit entendue".

autres actualités