5 Pères Noël inoubliables du cinéma 25 décembre 2016

Ça y est, le Père Noël est enfin passé, déposant cadeaux pour petits et grands aux pieds des sapins du monde entier ! En ce jour de fête, découvrez notre sélection des cinq Pères Noël inoubliables du grand écran.

Félix dans "Le Père Noël est une ordure" de Jean-Marie Poiré (1982)

Qui a pu oublier Gérard Jugnot dans son costume blanc et rouge dans le film culte de la troupe du Splendid "Le Père Noël est une ordure" ? De son vrai nom Félix, le personnage est en fait un voleur ayant des accès de colère et de violence qui se retrouve le soir du 24 décembre déguisé en Père Noël pour faire de la publicité pour un spectacle de strip-tease... Après que sa femme Zézette (Marie-Anne Chazel) trouve refuge dans les locaux de SOS détresse amitié, Félix fait tout pour la récupérer dans une série de scènes hilarantes.

Kris Kringle dans "Miracle sur la 34ème rue" de Les Mayfield (1994)

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/cinema/miracle-sur-la-34eme-rue-VID00000021JVf.html"]

Dans "Miracle sur la 34ème rue", Kris Kringle (Richard Attenborough) est engagé pour jouer le Père Noël d’un grand magasin new-yorkais. Peu à peu, les habitants de la ville commencent à réaliser que le vieil homme est le véritable Santa Claus. Réfractaire à l’idée, la jeune Susan (Mara Wilson) finit par changer d’avis quand Kris lui permet d’avoir tout ce dont elle avait toujours rêvé. Un conte de Noël à voir et à revoir pendant les fêtes.

Willie dans "Bad Santa" de Terry Zwigoff (2004)

Comédie culte pour beaucoup, "Bad Santa" nous présente un Père Noël d’un tout autre genre. Si Willie (Billy Bob Thornton) travaille également en tant que Santa Claus dans une grande surface, son alcoolisme ne fait pas de lui le meilleur des papa Noël auprès des enfants. Pire, il profite de son job pour cambrioler le magasin durant la nuit. Mais sa vision de la vie va changer après sa rencontre avec un jeune garçon croyant qu’il est le véritable Père Noël.

Jack Skellington dans "L’étrange Noël de M. Jack" d’Henry Selick (1994)

Héros de "L’étrange Noël de M. Jack", Jack Skellington n’est pas un Père Noël comme les autres puisqu’il est avant tout le Roi des citrouilles. Sa vie est dédiée à Halloween jusqu’au jour où il découvre la ville de Noël. Fasciné, le squelette décide alors que cette année ce seront les habitants de la ville d’Halloween qui organiseront Noël et qu’il se chargera lui-même de la distribution des cadeaux. Malheureusement, ses présents, plus effrayants qu’autre chose, ne ravissent pas les enfants. Jack comprend alors qu’il n’est pas fait pour être le Père Noël malgré toute sa bonne volonté.

Le personnage de Tahar Rahim dans "Le Père Noël" d’Alexandre Coffre (2014)

[EMBED url="http://video-streaming.orange.fr/cinema/bande-annonce-le-pere-noel-VID0000001osbg.html"]

Moins trash que "Bad Santa", le film français "Le Père Noël" raconte comment un voleur déguisé en Père Noël (Tahar Rahim) se lie d’amitié avec un petit garçon vivant dans un des appartements qu’il est venu cambrioler. Le jeune Antoine devient ainsi l’apprenti du Père Noël, pensant chercher de l’or pour faire démarrer son traîneau. Le but du garçon : faire un tour dans le ciel pour voir son père sur son étoile. Une tendre histoire d’amitié qui met du baume au coeur.

autres actualités