taureau du 20 avril au 20 mai

horoscope du lundi 23 octobre 2017 saint Jean de Capistan

Emmanuelle Devos né(e) le 10 mai

Après avoir décroché son premier rôle en 1986 dans On a volé Charlie Spence, de Francis Huster, qu’elle a eu comme professeur au Cours Florent. Elle débute ensuite sa collaboration avec Arnaud Desplechin, qui l’engage sur La Vie des morts en 1991.
Décrite comme une actrice très physique, instinctive et même expressioniste, elle séduit par sa beauté singulière, sa délicatesse et sa gestuelle. A l’instar d’Arnaud Despleschin, les réalisateurs Noémie Lvovsky (Oublie-moi) et Eric Rochant (Les patriotes) lui font confiance.
En 1997, elle décroche une nomination au César du meilleur espoir féminin pour Comment je me suis disputé... ma vie sexuelle, qui marque sa troisième collaboration avec Despleschin. Elle apparaît également dans Le Déménagement (1997), avec Dany Boon, Artemisia (1997), avec Michel Serrault, Peut-être (1999), de Cédric Klapisch, La Vie ne me fait pas peur (1999), de Noémie Lvovsky et Aïe (2000), de Sophie Fillières.
En 2002, Emmanuelle Devos décroche le César de la meilleure actrice pour Sur mes lèvres, de Jacques Audiard, dans lequel elle campe Carla, une femme sourde qui tombe sous le charme de son stagiaire, Paul (Vincent Cassel), un ancien repris de justice.
La comédienne reste ensuite attachée au cinéma d’auteur avec L’Adversaire (2001), de Nicole Garcia, Au plus près du paradis (2002), de Tonie Marshall, Il est plus facile pour un chameau... (2003), de Valeria Bruni Tedeschi, et reste fidèle à ses cinéastes fétiches : Rois et reine (2004), de Depleschin, qui lui vaut une nouvelle nomination au César, De battre mon coeur s’est arrêté (2005), de Jacques Audiard ou encore Gentille (2005), de Sophie Fillières.
Elle donne par la suite la réplique à Vincent Lindon dans La Moustache (2005), réalisé par l’écrivain Emmanuel Carrière, et compile les films sans intermittence : Ceux qui restent (2007), d’Anne le Ny, Deux vies plus une (2007), avec Gérard Darmon, Un conte de Noël (2008), avec de nouveau Depleschin, Coco avant Chanel (2009), avec Audrey Tautou, Les Herbes folles (2009), d’Alain Resnais, ou encore A l’origine, de Xavier Giannoli, qui lui vaut le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation de Stéphane, la maire de la commune.
En 2011, elle retrouve Vincent Lindon dans La Permission de minuit, de Delphine Gleize, joue ensuite une speakerine pour Riad Sattouf dans sa comédie Jacky au royaume des filles (2013), prend les traits de l’écrivaine française Violette Leduc dans Violette (2013), incarne une femme indépendante dans La Vie domestique (2013), donne la réplique à Gabriel Byrne dans Le Temps de l’aventure (2013), puis retrouve Anne Le Ny (On a failli être amies) et Sophie Fillières (Arrête ou je continue).
En 2016, Emmanuelle Devos est à l’affiche de Franck et Lola, de Matthew Ross, et Moka, de Frédéric Mermoud.
Filmographie :
2016 : Franck et Lola, de Matthew Ross
2016 : Moka, de Frédéric Mermoud
2014 : Arrête ou je continue, de Sophie Fillières
2014 : La Loi, de Christian Faure (Téléfilm)
2014 : On a failli être amies, d’Anne Le Ny
2013 : Le Temps de l’aventure, de Jérôme Bonnell
2013 : La Vie domestique, d’Isabelle Czajka
2013 : Violette, de Martin Provost
2013 : Jacky au royaume des filles, de Riad Sattouf
2012 : Le Fils de l’autre, de Lorraine Lévy
2012 : Rue Mandar, d’Idit Cebula
2011 : La Permission de minuit, de Delphine Gleize
2011 : Quand l’amour s’emmêle, de Claire de La Rochefoucauld (Téléfilm)
2011 : Pourquoi tu pleures ?, de Katia Lewkowicz
2010 : Complices, de Frédéric Mermoud
2009 : Plus tard tu comprendras, d’Amos Gitai
2009 : Coco avant Chanel, d’Anne Fontaine
2009 : Les Herbes folles, d’Alain Resnais
2009 : Les Beaux Gosses, de Riad Sattouf
2009 : Bancs publics (Versailles Rive-Droite), de Bruno Podalydès
2009 : À l’origine, de Xavier Giannoli
2008 : Un conte de Noël, d’Arnaud Desplechin
2008 : Unspoken, de Fien Troch
2007 : J’attends quelqu’un, de Jérôme Bonnell
2007 : Ceux qui restent, d’Anne Le Ny
2007 : Deux vies plus une, de Idit Cebula
2005 : De battre mon coeur s’est arrêté, de Jacques Audiard
2005 : Gentille, de Sophie Fillières
2005 : La Moustache, d’Emmanuel Carrère
2004 : Bienvenue en Suisse, de Léa Fazer
2004 : Rois et Reine, d’Arnaud Desplechin
2003 : Il est plus facile pour un chameau..., de Valeria Bruni Tedeschi
2003 : La Femme de Gilles, de Frédéric Fonteyne
2003 : Rencontre avec le dragon, d’Hélène Angel
2003 : Petites coupures, de Pascal Bonitzer
2002 : Au plus près du paradis, de Tonie Marshall
2001 : Sur mes lèvres, de Jacques Audiard
2001 : Le Temps perdu, de Frédéric Roullier Gall (Téléfilm)
2001 : L’Adversaire, de Nicole Garcia
2000 : Aïe, de Sophie Fillières
2000 : Cours toujours, de Dante Desarthe
2000 : Vive nous de Camille, de Casabianca
2000 : Esther Kahn, d’Arnaud Desplechin
2000 : Phobies, d’Arnaud Sélignac (Téléfilm)
2000 : Tontaine et Tonton, de Tonie Marshall (Téléfilm)
1999 : Peut-être, de Cédric Klapisch
1999 : La Finale, de Patricia Mazuy (Téléfilm)
1999 : La vie ne me fait pas peur, de Noémie Lvovsky
1998 : Un mois de réflexion, de Serge Moati (Téléfilm)
1998 : Les Grands Enfants, de Denys Granier-Deferre (Téléfilm)
1997 : Le Déménagement, d’Olivier Doran
1997 : Artemisia, d’Agnès Merlet
1997 : La vérité est un vilain défaut, de Jean-Paul Salomé (Téléfilm)
1996 : Échappée belle, de Jérôme Enrico (Téléfilm)
1996 : Tendre piège, de Serge Moati (Téléfilm)
1996 : Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), d’Arnaud Desplechin
1995 : Anna Oz, d’Éric Rochant
1994 : Oublie-moi, de Noémie Lvovsky
1994 : Consentement mutuel, de Bernard Stora
1994 : Les Enfants du faubourg, de Louis Grospierre
1994 : Le Garçon qui ne dormait pas, de Michaël Perrotta
1994 : Les Cinq Dernières Minutes (Série TV)
1993 : Les Patriotes, d’Éric Rochant
1992 : La Sentinelle, d’Arnaud Desplechin
1991 : La Vie des morts, d’Arnaud Desplechin
1986 : On a volé Charlie Spencer, de Francis Huster

Récompenses :
2015 : Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre public pour Platonov
2010 : César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour À l’origine
2005 : Étoile d’or du premier rôle féminin pour Rois et Reine
2005 : Prix Lumière de la Meilleure actrice pour Rois et Reine
2002 : César de la Meilleure actrice pour Sur mes lèvres

plus de people

amour

Accordez la priorité à votre vie privée. Profitez des influences favorables actuelles pour vous rapprocher de vos parents et de vos enfants : des moments passés tous ensemble vous enchanteront.

forme & santé

Ménagez votre santé, essayez de prendre un peu de distance envers ces émotions qui vous fragilisent.

travail

Bref, vous réunirez toutes les conditions nécessaires pour passer à la vitesse supérieure.
  • lundi 23 octobre 2017

    saint Jean de Capistan

  • lever

    05h40

    coucher

    18h24

programme tv

toutes les chaines